Avec la décapitation de James Foley, l'Etat islamique fait pression sur Obama
article

Avec la décapitation de James Foley, l'Etat islamique fait pression sur Obama

Medias et réseaux sociaux entravent la circulation de la video

Réservé à nos abonné.e.s
"Un message pour l'Amérique". L’État Islamique a revendiqué le 19 août l'assassinat du photojournaliste américain James Foley, en réponse aux frappes américaines en Irak. Coutumier des opérations de com, le groupe terroriste n'envoie plus ses vidéos aux médias traditionnels mais passe directement par les plateformes vidéo et les réseaux sociaux. YouTube a très vite retiré la video, tandis que Twitter supprimait des comptes y renvoyant.

Dans une vidéo publiée sur Youtube, l’État Islamique (EI, anciennement État Islamique en Irak et au Levant, EIIL) a mis en scène la mort de James Foley. Ce photojournaliste américain qui collaborait avec le GlobalPost et l'AFP, avait été capturé en Syrie à l'automne 2012, peu après avoir passé six semaines dans les prisons de Kadhafi. Si les groupes terroristes envoient d'habitude les vidéos d'exécutions aux chaînes de télévision, le savoir faire de l'EI en termes de réseaux sociaux et de viralité (@si en parlait ici) leur a permis de diffuser au plus grand nombre une version non éditée de ...

Il vous reste 91% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.