Autre plainte contre DSK : l'erreur d'i-Télé
Brève Vidéo

Autre plainte contre DSK : l'erreur d'i-Télé

Fausse information sur i-Télé.

Pendant plusieurs minutes, la chaîne a diffusé ce soir un bandeau indiquant que l'écrivaine et journaliste Tristane Banon avait déposé une plainte contre Dominique Strauss-Kahn. A tort

Voici le bandeau défilant d'i-Télé picto

Banon avait raconté en février 2007 sur Paris Première avoir été agressée sexuellement par Strauss-Kahn cinq ans plus tôt., comme nous le précisons ici. Ce matin, David Koubbi, l'avocat de Banon a déclaré à l'AFP que sa cliente "envisageait de porter plainte", mais sans préciser le motif exact de la plainte, ni la date éventuelle de son dépôt.

Mais Banon n'a pas (encore ?) porté plainte. Pour annoncer sa fausse nouvelle, i-Télé s'est aparemment fondée sur un compte twitter, qui semblait appartenir à Banon, sur lequel on pouvait lire : "Je m'exprimerai prochainement dans les médias. Pour l'instant, une plainte a été déposée au commissariat central de Police du 11e."

Selon plusieurs habitués de Twitter, comme le journaliste de Voici Christophe Carron ou le rédacteur du site Intox 2007, il s'agit en réalité d'un faux compte, dont l'intitulé pourrait avoir été modifié pour piéger des internautes trop crédules. Touours sur le site de "micro-blogging", le journaliste de France 2 Amaury Guibert affirme rapidement que la plainte est fausse, et Violaine Domont, du Post.fr, indique que l'avocat de Banon dément le dépot de plainte, et précise que sa cliente n'a pas de compte twitter.

Selon Me Koubbi, Banon avait été dissuadée de porter plainte en 2002 par sa mère, Anne Mansouret, conseillère régionale PS de Haute-Normandie. Celle-ci a confirmé lundi à l'AFP avoir conseillé à sa fille de ne pas porter plainte, ajoutant qu'elle regrettait aujourd'hui cette attitude.

Retrouvez notre article sur les incohérences et les contradictions relevées dans la presse sur les accusations portées contre DSK.

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.