"Assassinat", "coup d'Etat" : comment la cathosphère tente de sauver Fillon
enquête

"Assassinat", "coup d'Etat" : comment la cathosphère tente de sauver Fillon

Les anti-mariage pour tous relaient massivement le soutien au candidat contesté

Réservé à nos abonné.e.s
On vous le racontait déjà en novembre dernier lors de la campagne pour la primaire de la droite et du centre: la "cathosphère" (les catholiques de droite) apporte un soutien déterminant à François Fillon. Depuis les révélations du Canard Enchainé sur l'emploi présumé fictif de Penelope et des enfants Fillon et l’auto-saisine par le Parquet national financier, elle se mobilise pour imposer sa lecture juridique de l'affaire : un "coup d'Etat", voire une "confiscation" de la démocratie.

La "cathosphère" de droite au secours de François Fillon. Au lendemain de l’annonce par le parquet que le dossier du Penelope Gate ne serait pas classé sans suite, un collectif de 13 juristes, alignant leurs fonctions de professeurs et d'avocats, publient sur le site Atlantico.fr une tribune, reprise sur le site du Point : "François Fillon: appel de juristes contre un coup d’Etat institutionnel".

nouveau media

Selon ses signataires, François Fillon "était jugé dangereux car il avait déjà recueilli la confiance de plusieurs millions de ses compatriotes". Le Parquet national financier imputerait à François Fillon "des faits qui ne tombent manifestement pas sous le cou...

Il vous reste 92% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.