Factures Hamon : comme celles de Mélenchon, plutôt raisonnables
article

Factures Hamon : comme celles de Mélenchon, plutôt raisonnables

Réservé à nos abonné.e.s
Empêtrée dans une controverse médiatique et juridique, Sophia Chikirou, ex-directrice de campagne de Mélenchon, a accusé un prestataire de Benoît Hamon, d'avoir facturé 13 vidéos à 238 000 euros lors de la présidentielle 2017. Arrêt sur Images s'est procuré cette facture, les chiffres avancés sont faux. A quoi correspond exactement ce montant ?

"Deux poids, deux mesures". C'est ce que tente de dénoncer, depuis plusieurs jours, La France Insoumise au centre de l'attention médiatique et judiciaire, après que deux enquêtes préliminaires, sous la direction du procureur de Paris, ont été ouvertes à son encontre. L'une concerne des emplois fictifs présumés d'assistants parlementaires. Et la seconde a été ouverte suite à des soupçons de "surfacturations" lors de la campagne présidentielle de 2017. Directement visée ici, Sophia Chikirou, unique actionnaire de la société Mediascop et ex-directrice de campagne de la LFI, qui aurait "surfacturé" plusieurs prestations, selon la Commission nationale des comptes de campagne mais aussi Radio France.  Comme nous l'expliquions ici, ...

Il vous reste 93% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.