"Arte, c'est bien, mais il faut aussi un peu de TF1..."
enquête

"Arte, c'est bien, mais il faut aussi un peu de TF1..."

Centimètre par centimètre, la pub grignote les sites de presse

Réservé à nos abonné.e.s
Toute la page d'accueil décorée aux couleurs d'un unique annonceur : sur les sites de presse, ce format publicitaire apparaît de plus en plus souvent. Soucieux d'accroître leurs rentrées publicitaires, les sites acceptent des pubs de plus en plus envahissantes.

Contrepartie, la nécessité de faire du clic. "Arte, c'est bien, mais il faut aussi faire un peu de TF1", a dit à ses troupes le nouveau patron du site de... Libé.

L'habillage publicitaire de la page d'accueil des sites d'information se banalise ces derniers jours.

Ci-contre, le site Liberation.fr la semaine dernière picto

"La surface de contenu rédactionnel reste la même. C'est l'entourage blanc, invisible d'habitude qui devient apparent et aux couleurs de l'annonceur, explique le service publicité Internet de Libération. Il est quelquefois accompagné d'une pré-homepage, qui accueille le visiteur comme c'était le cas avec le parfum L'Homme de Yves Saint Laurent, lundi 22 septembre."


Page d'accueil de Libération.fr,
lundi 22 septembre 2008




Autres exemples, les publicités pour le constructeur d'éoliennes Vestas :



P...

Il vous reste 89% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.