Allègre, spécialiste des approximations scientifiques ?
article

Allègre, spécialiste des approximations scientifiques ?

De livre en livre, la longue traîne des erreurs

Réservé à nos abonné.e.s
Ancien ministre, membre de l'Académie des sciences, titulaire de deux médailles (CNRS, Wollaston) et un prix (Crafoord), Claude Allègre est un scientifique reconnu. Mais son engagement politique, son poids dans les institutions, et récemment la virulence de ses attaques contre la plupart des climatologues ont abouti à ce que chacun de ses propos et chaque page de ses livres sont scrutés à la loupe par ses détracteurs pour souligner toutes les erreurs de ses démonstrations. Et à chaque livre, bingo ! La liste des erreurs relevées d'ouvrage en ouvrage fait douter de la rigueur scientifique.

  

 

Allègre, une imposture ?

Pour la sortie du dernier livre de Claude Allègre, L'imposture climatique, c'est Le Monde qui a dégainé le plus vite avec une liste d'erreurs relevées au fil des pages. Entre contre-vérités et références erronées, les fautes ne manquent pas.

Par exemple, à la page 68, il assure que "l'Antarctique ne semble pas fondre. En tout cas, ce n'est pas perceptible." Mais Le Monde relève que "la réduction des glaces de l'Antarctique n'est pas due à une fonte mais au glissement des glaciers dans la mer. Elle est très perceptible. Grâce aux données satellitaires, les tra...

Il vous reste 92% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.