Alain Soral, ce grand sociologue... pour la Fnac
Brève

Alain Soral, ce grand sociologue... pour la Fnac

Alain Soral, ce grand sociologue. Dans l'une de ses "sélections d'auteurs", classés par discipline, le site de la Fnac fait figurer le polémiste antisémite Alain Soral : il est "n°2" du "Top 10 des sociologues" établi par l'enseigne culturelle.

Vous voulez lire un peu de sociologie pour égayer vos soirées, mais vous avez déjà l'intégrale de Bourdieu ? Pas de panique : le site de la Fnac propose à ses clients une sélection d'auteurs par discipline, sous la forme de "Top 10". Sans trop de surprises, Platon arrive n°1 du "Top 10 des philosophes". Beau challenger, Alexandre Jollien le talonne – semant René Descartes et Jean-Paul Sartre avant le sprint final.

Plus étonnant : le "Top 10 des sociologues" [retiré par la Fnac de son site suite à la publication de cette brève, cf mise à jour plus bas]. On y accède depuis la page "Sociologie" de la rubrique Livres, en cliquant sur la mention "Nos sélections auteurs : Top 10 des sociologues". Le grand vainqueur ? Emmanuel Todd. Plus connu comme démographe et historien que comme sociologue, mais admettons. Plus difficile en revanche d'expliquer la place sur le podium du polémiste et politicien Alain Soral, plus connu pour ses sorties complotistes, antisémites, homophobes ou encore anti-roms que pour son analyse du fait social – lui-même émarge sur son site comme "écrivain", et n'a pas jamais suivi de cursus en sciences sociales (il a stoppé ses études en terminale).

Rubrique "sélection auteurs" sur le site de la Fnac

En bas, à gauche du portail du rayon sociologie, la "sélection auteurs" de la Fnac...

Alain Soral dans le Top 10 des sociologues Fnac

... et dans la sélection en question, au rang n°2 : Alain Soral.

D'un clic sur sa "fiche artiste", les clients peuvent ainsi se procurer les œuvres-phare du polémiste, riches d'intenses morceaux de sociologie tels que : "«La femme est l'avenir de l'homme...» Cette citation devenue célèbre résume à elle seule le credo de l'époque, son idéologie. Que le poète qui a écrit cette sentence ait vécu en stalinien et fini pédé devrait pourtant inciter à la prudence, voire à la réflexion" (quatrième de couverture de Vers la féminisation, 3e ouvrage dans la liste de la "page artiste" de Soral) ou encore "L’existence, au plus haut niveau d’initiation, de maçonneries sataniques type: Illuminati, Skull and Bones et autres sectes vouant un culte aux dieux anti-chrétiens, babyloniens ou égyptiens (…) n’est pas si délirante." (p. 113 de Comprendre l’Empire – pour plus de citations d'Alain Soral dans le texte, voir cette recension par Mediapart).

Ces classements sont-ils le fruit d'une sélection opérée par des libraires ou des employés de la Fnac, ou plutôt d'un algorithme prenant en compte les meilleures ventes et/ou les "notes" attribuées aux ouvrages par les clients du site ? Le service de presse de la Fnac, contacté par @si, explique qu'il s'agit bien d'une sélection effectuée à partir des meilleures ventes, mais ajoute que le classement "date d'il y a quinze mois, quand A. Soral avait publié avec Eric Naulleau ses Dialogues désaccordés", et que "c'est une erreur, la page ne devrait plus être en ligne." De fait, vendredi matin, le "Top 10 des sociologues" renvoyait vers un message d'erreur.

L'occasion de vous replonger dans notre dossier (fourni) sur Alain Soral, Dieudonné et autres "confusionnistes".

[Mise à jour, 27/02, 10h : ajout de la réponse du service de presse de la Fnac.]

Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.