À Libé, Coco contre les "peine-à-rire"
article

À Libé, Coco contre les "peine-à-rire"

Réservé à nos abonné.e.s
Est-ce Coco qui est de droite, ou "Libé" qui n'est plus de gauche ? s'interrogent les détracteurs de la dessinatrice Corinne Rey dite Coco, toujours à Charlie Hebdo mais qui a remplacé Willem dans les pages de Libération. À l'intérieur du journal, plusieurs journalistes expliquent que le débat sur ses dessins est "verrouillé" par la direction. Enquête.

"Un auteur régulier et affilié à Libération peut être réac', mais il faut qu'il soit de « gauche »." C'est en ces termes que le directeur artistique de Libé, Nicolas Valoteau, expliquait à ASI en janvier dernier le choix des dessins de presse dans son journal. Willem en semaine et Terreur le week-end : les dessinateurs affiliés - et de "gauche" sans trop d'équivoques - étaient rodés, les lecteurs habitués. 

Puis Willem a pris sa retraite. Le 1er avril 2021, c'est la dessinatrice de Charlie Hebdo Corinne Rey, alias Coco, qui a pris la relève de la case quotidienne. Contrairement à Willem, qui contribuait de loin, la dessinatrice est présente au journal une fois par semaine, nous explique Nicolas Valoteau, et participe chaque jour à ...

Il vous reste 95% de cet article à lire

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.