nouveau media
suivi du par

Migrants et SDF : Pernaut ne regrette pas sa transition polémique

Jean-Pierre Pernaut persiste

. Reçu sur le plateau de Salut les Terriens sur C8 samedi 9 septembre, le présentateur du 13h de TF1 a défendu une de ses transitions-polémiques dans son JT du 10 novembre dernier. "Voilà, plus de place pour les sans-abris, mais en même temps les centres pour migrants continuent à ouvrir partout en France", avait-t-il conclu après un reportage sur les maraudes de la Croix-Rouge auprès des sans-abris, avant d'enchaîner sur l'ouverture d'un centre humanitaire pour migrants à la Porte de la Chapelle à Paris.

Des propos rapidement condamnés par des internautes s'indignant du rapprochement douteux entre les deux informations. Et de son côté, le CSA avait jugé le 22 mars dernier la formulation employée par le présentateur du journal télévisé "regrettable" et "de nature à sous-entendre que les migrants seraient privilégiés par les autorités publiques par rapport aux personnes sans domicile fixe". L'autorité rappelait aussi que dans l'article 9 de la convention conclue entre le CSA et TF1, la chaîne s'était engagée "à ne pas encourager les pratiques discriminatoires". Après ce rappel à l'ordre, l'animateur avait reçu les soutiens - très à droite - de Florian Philippot, Nadine Morano, Nicolas Dupont-Aignan ou encore Gilbert Collard.


Interrogé samedi 9 septembre par Thierry Ardisson sur le plateau de Salut les Terriens, Pernaut a donc assumé cette fameuse transition. Le journaliste se défend d'avoir voulu opposer la situation d'accueil des migrants avec celle des sans domicile...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Le site par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

Migrants et SDF : Pernaut ne regrette pas sa transition polémique

Avec Perniflard , on n'est jamais déçu ; " la suite au prochain apéro " ....

Par Bernard-Henri Beau-Tul
le 11/09/2017
Tous les forums >