Articles caviardés, sondages trappés, reportages annulés, affiches interdites, journalistes intimidés : à l'ère d'Internet, la vieille Anastasie est toujours vaillante. Mais attire irrésistiblement l'attention sur les objets censurés : c'est l'effet Streisand (oui, du nom de l'actrice US).

Publié le 05/03/2013  Alimenté le 27/11/2017
Vignette LCI Macron
observatoire du par

LCI supprime le replay d'une émission critique envers Macron et Le Pen...

... et invite les communicants des candidats deux jours plus tard

Gare aux critiques. Le replay d'une émission La Médiasphère sur LCI, durant laquelle les invités ont critiqué avec virulence Emmanuel Macron et Marine Le Pen, a été supprimé du site de la chaîne le 4 avril. Comme le raconte Libération, la suppression fait suite à des plaintes venant des équipes des deux candidats. Le lendemain, l'émission recevait deux soutiens de Macron et Le Pen, pour revenir sur le débat à onze de la veille.

"Neuneu", "kiki qui fait de la politique"... Lundi 3 avril, les invités de l'émission La Médiasphère sur LCI n'ont pas mâché leurs mots pour démonter la communication "terrible", selon leurs termes, d'Emmanuel Macron. Point de départ de la discussion : le meeting du candidat à Marseille, le week-end dernier. Un meeting qui n'a pas du tout convaincu les invités du présentateur Christophe Moulin. Pendant plus de vingt minutes, les critiques ont plu, chacun y allant de son expression imagée. Macron, un "trou noir", "un comédien de planche", le "triangle des Bermudes"... "C'est du foutage de gueule", assure le Ludovic Delaherche, chroniqueur de l'émission, qui compare le meeting à du "malaise tv en permanence", faisant référence au compte Twitter qui diffuse des instants gênants de télévision. De son côté Stéphane Attal, fondateur de la société de communication "Les Influenceurs", le compare à un "gourou", "évangéliste". Le présentateur s'amuse : "On va en avoir des problèmes, à La Médiasphère".

Après le candidat du mouvement "En Marche", le FN n'a pas non plus été épargné. En réaction à un extrait de Marine Le Pen critiquant les médias, Delaherche s'agace : "On parle quand même d'un parti qui a organisé une fraude fiscale à grande échelle avec des sociétés écran qui vendent des kits de campagne remboursés avec de l'argent public, donc c'est une escroquerie à grande échelle". Delaherche fait référence à l'enquête visant le FN pour escroquerie et recel d'abus de biens...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

nouveau media

Censure privée, censure publique...

chronique publié(e) le 27/11/2017 chez les matinautes

On a beau verrouiller, re-verrouiller partout, vérifier trois fois les verrous, surveiller, faire des rondes, il y a toujours des interstices. Et c'est par un de ces interstices que s'est glissé, en octobre, dans une émission de Canal+, un reportage sur l'opposition au régime togolais. Images de...

RAP

JCDecaux veut faire retirer des articles d'une association anti-pub

lu publié(e) le 20/11/2017 par la rédaction

JC Decaux a mis en demeure l'association Résistance à l'agression publicitaire de retirer des contenus de son site, invoquant le secret des affaires. En cause : la diffusion de son contrat avec la Mairie de Paris, que l'association dénonçait. L'affaire commence en mars, lorsque la mairie de ...

nouveau media

Pas touche au gouvernement Macron à l'AFP ?

Un syndicat accuse la rédaction en chef d'avoir "étouffé" des informations

enquête publié(e) le 22/06/2017 par la rédaction

Dans un communiqué publié aujourd’hui, le syndicat SNJ-CGT de l’AFP accuse la rédaction en chef de l’agence d’avoir “étouffé” des “informations gênantes” pour le président et son gouvernement. De quelles informations s’agit-il, et pourquoi l’AFP, qui de son côté dément ...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

Les deux natures de la vieille presse

Il me semble Daniel, que la dimension "pédagogique" en mode ironie vous ait quelque peu échappé. La CGT a usé de son pouvoir ...

Par Annie Sétoualé
le 27/05/2016

"Si Cheminade ne vient pas à Inter, on sera très très tristes..."

Je n'ai jamais été autant énervé qu'en regardant une émission d'ASI. Je vais essayer de mettre mes idées en ordre pour être ...

Par Cyrille
le 30/03/2012

"Si Cheminade ne vient pas à Inter, on sera très très tristes..."

Bonjour l'équipe, holala, cette émission est un véritable naufrage pour Patrick Cohen : Il pète un câble car il doit ...

Par wesson
le 30/03/2012
Tous les forums >