Journalistes scientifiques auteurs de blogs à succès, communicants de l'agence spatiale européenne ou du CERN : à coups d'articles, d'infographies et de dessins animés, ils tentent de faire une place aux sciences "dures" dans les médias.

Publié le 12/11/2015  Alimenté le 16/11/2017
observatoire du par

Le muesli dangereux pour la santé ? Pas forcément.

Retour sur un emballement autour des céréales

Diable ! Manger du muesli serait dangereux pour la santé. C’est en tout cas le message relayé par les radios, journaux et télés le 11 octobre dernier sur la foi d’une étude de Générations futures. Cette association environnementale a trouvé dans le muesli non bio des résidus de pesticides alors que le muesli bio n’en contient aucun. Pour autant, si les médias ont rapporté ce constat "alarmant", peu ont précisé que les résidus trouvés restaient bien en deçà des doses journalières admissibles.

"Attention au muesli non bio bourré de pesticides !" Brrrr. Le titre de L’Obs fait froid dans le dos et résume assez bien l’information anxiogène de ce mardi 11 octobre : selon une étude de l’association environnementale Générations futures, les paquets de muesli non bio contiennent des résidus de pesticides, tandis que les mueslis bio n’en contiennent pas. Et voilà nos petits déjeuners accusés de nous empoisonner ! L’occasion pour les nombreuses télés – de France 2 à I-Télé – de filmer les rayons céréales de nos supermarchés :

Que révèle exactement l’étude réalisée par un laboratoire pour Générations futures ? Selon le site du Point qui se base sur la dépêche AFP, l’association "a fait analyser 15 mueslis et produits assimilés non bio et 5 bio, achetés dans des supermarchés dans les Hauts-de-France. Dans les 15 échantillons non bio testés, 141 résidus ont été retrouvés au total, dont 70 ont pu être quantifiés, indique Générations futures. Parmi ces 141 résidus, 81 sont des perturbateurs endocriniens suspectés, soit 57,44 % du total". 141 résidus? Brr ! Ce chiffre est repris par les nombreux médias chargés de nous alerter sur ce sujet.

Pourtant, nous apprend également l’étude, "le nombre maximum de résidus trouvés dans un échantillon non bio s'est établi à 14, le nombre minimal à 6". C’est un des nombreux biais de l’étude souligné par le site La Théière cosmique qui assure que non, nos mueslis ne sont pas bourrés de pesticides. Selon ce site, qui épluche les données de...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

demain tous crétins

Sommes-nous réellement de plus en plus stupides ?

Mobilisant tous nos neurones, on revient sur un documentaire d'Arte

enquête publié(e) le 16/11/2017 par Hélène Assekour

Demain, tous crétins ? Un titre choc pour le documentaire de Sylvie Gilman et Thierry de Lestrade, diffusé sur Arte samedi 11 novembre, traité ici par Daniel Schneidermann, et qui vise à dénoncer les perturbateurs endocriniens et leurs effets sur le cerveau humain. Thèse du film : les ...

nouveau media

Le patient "sorti de l'état végétatif"... était mort

(et l'information était planquée dans un article du Parisien)

enquête publié(e) le 04/10/2017 par Robin Andraca

Un patient dans un "état végétatif" qui récupère une conscience minimale grâce à la stimulation d'un nerf ? C'est l'histoire racontée par la plupart des médias français le 25 septembre, en se fondant sur un article publié dans une revue scientifique américaine. Problème : une interview ...

Lyme Sciences et avenir

Maladie de Lyme : la pommade de l'AFP n'était pas miraculeuse

La folle histoire d'une dépêche

enquête publié(e) le 22/12/2016 par Anne-Sophie Jacques

Après l’histoire rocambolesque de cette (fausse) cité maya découverte par un ado québécois relayée par tous les médias (et déconstruite par @si), voici la pommade miracle qui soigne la maladie de Lyme… et finalement n’est pas si miracle. A l’origine de cette méprise, une dépêche ...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

Exploration spatiale : "Maintenant, la NASA fait des annonces d'annonces"

Assez déçu par le contenu de l'émission (même si je suis heureux qu'on parle de science sur @si). En effet, on semble y ...

Par Djac Baweur
le 04/09/2016

Cité maya : déroute du journalisme scientifique

Non, ce n'est pas la défaite du journalisme scientifique. C'est la défaite des journalistes non-scientifiques. Où trouve-t...

Par Tristan Le Gall
le 12/05/2016

Cité maya : déroute du journalisme scientifique

Excellente idée une émission scientifique. Il faut arrêter de limiter le périmètre de la culture aux seules activités ...

Par Jean-François Armengaud
le 12/05/2016
Tous les forums >