Câbles diplomatiques, documents confidentiels, emails : les fuites orchestrées par @chris_coleman24 sur Twitter mettent notamment en cause quatre journalistes français (LCI, Libération, L'Express, Le Point), soupçonnés d'avoir été instrumentalisés par les services de renseignement marocains.

Publié le 04/01/2015  Alimenté le 22/08/2017
Article Ignacio Cembrero - Ahmed Charai
suivi du par

"MarocLeaks" : l'Espagne accusée de protéger ses relations avec le Maroc

Le gouvernement espagnol cherche-t-il à protéger ses relations diplomatiques avec le royaume du Maroc ? En Espagne, plusieurs associations de journalistes estiment que Madrid fait entrave à la stratégie de défense du reporter Ignacio Cembrero (ancien d'El Mundo) dans le procès qui l'oppose à un patron de presse marocain, Ahmed Charai.

Le journaliste français ne pourra pas témoigner pour soutenir son confrère espagnol. Pour avoir affirmé qu'un patron de presse marocain, Ahmed Charai, était un collaborateur des services secrets du royaume chérifien, le journaliste espagnol Ignacio Cembrero est poursuivi en justice. Son procès s'ouvrira le 21 octobre à Madrid. Pour sa défense, Cembrero voulait faire témoigner un Français : le journaliste Jean-Pierre Tuquoi, spécialiste lui aussi du Maroc (un ancien du Monde, qui émarge désormais chez Reporterre).

Seulement voilà : Tuquoi ne pouvant se rendre à Madrid, il a souhaité déposer son témoignage auprès du consul d'Espagne à Paris... témoignage que ce dernier a refusé d'enregistrer. L'ONG Reporters sans frontières (RSF) s'inquiète de ce refus, accusant les autorités espagnoles de vouloir préserver leurs relations diplomatiques au dépens du journaliste. "Une fois de plus, il semble que les intérêts politiques prennent le pas sur la défense de la liberté de l'information", estime ainsi la présidente de RSF Espagne dans un communiqué. Le Défenseur du peuple (équivalent espagnol du Défenseur des droits français) et la Fédération des associations de journalistes d'Espagne ont demandé des explications au ministère des Affaires étrangères.

En toile de fond, les "MarocLeaks"... et Rachida Dati

En quoi consistait le témoignage du journaliste français ? Joint par @si, Tuquoi confirme que le consul a refusé de signer son témoignage, et explique qu'il voulait "apporter un...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

nouveau media

Deux salariés licenciés demandent la liquidation judiciaire de Slate Afrique

Le site rattrapé par une affaire de licenciement abusif

enquête publié(e) le 22/08/2017 par Capucine Truong

Slate Afrique, clap de fin ? L'ancien rédacteur en chef du site, Pierre Cherruau et son adjoint Philippe Randrianarimanana ont demandé au tribunal de Paris de placer l'entreprise en liquidation judiciaire, selon BFM Business. Peut-être pour récupérer des indemnités dues pour leur licenciement...

Décoration

Chut ! Entre la France et le Maroc, tout est pardonné.

Journalistes français expulsés, décoration d'un responsable accusé de torture

observatoire publié(e) le 16/02/2015 par Sébastien Rochat

"Nous sommes tournés vers l'avenir". Après l'expulsion de deux journalistes français du Maroc, le Quai d'Orsay a fait savoir que la France n'entendait pas protester. Car l'heure est à la réconciliation : la coopération judiciaire entre les deux pays vient tout juste de reprendre, un an après ...

Zakaria Moumni

Ouf, le Maroc est Charlie !

le neuf-quinze publié(e) le 03/02/2015 par Daniel Schneidermann

Avec le Maroc, tout est pardonné. On est réconciliés. Pour sceller la réconciliation, le ministre des Affaires étrangères, Salaheddine Mezouar, accorde une grande interview au Monde, sur une pleine page. L'interview est titrée "Le Maroc exige le respect, la considération". Et pour que les ...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

Ben Barka : un journaliste de France 3 dans le viseur du renseignement marocain ?

Cruel miroir dans le temps et dans l'espace. Comment peut-on être marocain ? pcc Montesquieu.

Par Pierre38330
le 18/12/2014

Quatre journalistes français auraient été instrumentalisés par le Maroc

Super article Manach. Merci

Par Loran
le 15/12/2014

Maroc-Algérie : quand tweetent les barbouzes...

Une certitude : les journalistes ont répondu à mes questions (et elles n'étaient pas du tout sur la défensive); le corbeau, ...

Par @manhack
le 28/10/2014
Tous les forums >