Voyages de presse, échantillons de cosmétiques, jeux vidéo prêtés pour "tests", mais jamais renvoyés : les petits cadeaux des marques font toujours plaisir aux journalistes. Les "ménages" entretiennent les bonnes relations. Et les voyages de presse suscitent les articles favorables.

Publié le 16/01/2010  Alimenté le 07/12/2017
Mother Jones
observatoire du par

Bill O'Reilly (Fox News) accusé d'avoir romancé son passé de reporter de guerre

Il a couvert la guerre des Malouines...depuis Buenos Aires

Au tour de Bill O'Reilly ? Après l'épisode Brian Williams, ce présentateur vedette de NBC qui, pendant des années, avait menti à l'antenne sur une expérience en Irak, voilà que Bill O'Reilly se retrouve dans la tourmente. Le site d'info américain Mother Jones accuse ainsi le chroniqueur vedette de Fox News d’avoir romancé son expérience de reporter de guerre en 1982. Ce dernier a prétendu s'être rendu en "zone de guerre" pendant le conflit des Malouines opposant Argentine et Royaume-Uni - ce qu'il n'a pas fait. Contrairement à Williams, qui s'est excusé et a ensuite été suspendu, O'Reilly a choisi une défense pour le moins... agressive.



Bill O’Reilly, journaliste phare de la chaîne américaine ultra-conservatrice Fox News, ne cache pas sa colère. L’affaire remonte à la semaine dernière, lorsque le magazine américain Mother Jones publie un article reprochant à l'inamovible présentateur de l’émission "O’Reilly Factor" sur Fox News, icône de la réacosphère US, d’avoir falsifié son expérience de reporter de guerre.

/media/breve/s186/id18598/original.78900.zoom.png

L'article, paru le 19 février sur le site américain Mother Jones

"Pendant des années", relatent les journalistes David Corn et Daniel Schulman, "O’Reilly a raconté des histoires dramatiques à propos de son travail de reporter de guerre qui ne résistent pas à un examen approfondi – il a même prétendu avoir agi héroïquement dans une zone de combat où il n’a apparemment jamais mis les pieds". La "zone de combat" en question : la guerre des Malouines qui opposa en 1982 Argentine et Royaume-Uni.

À cette époque, O’Reilly travaillait pour CBS News. Il a mentionné plusieurs fois à la télévision s’être retrouvé en "zone de guerre pendant la guerre des Malouines" en 1982. Mother Jones inclut plusieurs vidéos dans son article. Comme celle de 2008, ou O'Reilly répond à la provocation d'un autre journaliste, Bill Moyers, qui se moque de lui au cours d'un colloque :

Dans une autre vidéo datant de 2013 il évoquait encore une fois, suite aux attentats de Boston, son expérience de reporter de guerre :

Sauf que, selon Mother Jones, très peu de journalistes ont pu accéder à la zone de combat à l’époque – et tous...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

RTBF CDJ

Les conseils déontologiques de presse, voulus par Mélenchon, "des tigres sans dents" ?

Belgique, Allemagne, Québec... le pouvoir très relatif des vigies du journalisme

observatoire publié(e) le 07/12/2017 par la rédaction

À quand un Conseil de déontologie du journalisme ? C’est la proposition portée par Jean-Luc Mélenchon qui a lancé cette semaine une pétition en ce sens. L’idée n’est pas neuve, elle compte d’ailleurs des précédents à l’étranger. De la Belgique au Québec en passant par ...

Nouveaux chiens de garde

Isabelle Giordano, des "ménages" au comité d'éthique de Radio France, (Acrimed)

lu publié(e) le 02/12/2017 par la rédaction

Habituée des "ménages", et déontologue. Le site Acrimed s'est penché le 29 novembre sur la nomination, en mars dernier, d'Isabelle Giordano, ancienne journaliste, notamment à France Inter, au comité d'éthique de Radio France. Une nomination qu'Acrimed commente avec ironie, puisque, rappelle ...

Delphine Meillet

Paradise papers / JDD : tribune masquée d'une avocate de LVMH

lu publié(e) le 13/11/2017 par la rédaction

Avocate au barreau de Paris, spécialiste du droit pénal et du droit de la presse... Mais pas seulement.Le Journal du Dimanche a publié ce week-end dans sa rubrique "Opinion" une tribune de l'avocate Delphine Meillet, visiblement remontée contre les révélations des "Paradise Papers", la ...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

JO de Tokyo 2020 : abandon du logo

Cher Alain, je suis graphiste, et tous les jours je risque d'être plagié, et tous les jours je risque de plagier. Pour le ...

Par kusto
le 01/09/2015

Maroc : le retour de "l'abominable vénalité" de la presse française ?

Bonjour, Merci pour cette chronique. Effectivement, j'ai été choqué de voir que ce beau travail d'@si n'a pas été relevé ...

Par Thomas
le 19/12/2014

La directrice de l'école de journalisme de Sciences Po, serial copieuse

Ben quoi, cette dame ne fait que donner l'exemple à ses élèves de ce que sera leur boulot !

Par Strumfenberg ( Aloys von )
le 16/11/2014
Tous les forums >