Soldat congolais devant une cafétéria, Goma, juillet 2012 - Justine Brabant
reportage du par

Drôle d'air de guerre à Goma

La presse ressort les cartes de l'est du Congo. Mais sur le terrain...


Un savant mélange d'avancées militaires et de ping-pong diplomatique semble avoir (temporairement) sorti l'est de la République démocratique du Congo de son trou noir médiatique – ou tout du moins, le Nord-Kivu, province dans laquelle les affrontements sont les plus nourris. Suite et fin d'une plongée de six mois dans la zone, et impressions à chaud sur la récolte d'informations en zone de conflit.

/media/article/s52/id5123/original.51946.zoom.jpg

Depuis quelques semaines, Radio France Internationale émettait au rythme de la Syrie, ses bombardements, ses observateurs, ses ultimatums. Et puis un matin, en ouverture de la matinale : «Merci d'écouter RFI, il est 5h30 en temps universel, 7h30 à Goma». La station de radio française a pour habitude de donner, en plus de celle de Paris, l'heure des villes qui seront évoquées dans ses reportages. Inutile de préciser que Goma, capitale de la province du Nord-Kivu (en proie depuis avril à des affrontements entre armée congolaise et rébellion menée par des officiers déserteurs) ne fait pas partie des cités les plus couramment mentionnées.

Quelques mois à arpenter la région – pas exactement envahie par des hordes de reporters – m'ont poussée à guetter le moindre frémissement de la part des rédactions occidentales. Entendre annoncer de plus en plus régulièrement l'heure de Goma au début de la matinale de RFI fut un premier avertissement, un signe, petit mais tenace, que la couverture médiatique du conflit à l'est prenait une nouvelle dimension. Pouvoir en plus situer la ville sur une carte du Figaro fut une confirmation : à partir de la première semaine de juillet, la floraison de cartes du Congo avec zoom sur les Nord et Sud-Kivu et leurs capitales respectives – Goma et Bukavu – m'ont convaincue qu'une partie du conflit était en passe de sortir de son trou noir médiatique.

Comme dans Le Figaro du 11 juillet 2012 ...

/media/article/s52/id5123/original.51927.jpg

Ou encore dans Le Monde du 13 juillet 2012...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Le site par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

Drôle d'air de guerre à Goma

Ah que voilà que vrai, du beau, du bon reportage :-) merci Justine

Par kakophone
le 21/07/2012
Tous les forums >