Renault, Chanel, la SNCF: résistance et collaboration dans les médias et les fictions, encore omniprésents, soixante ans plus tard

Publié le 22/02/2008  Alimenté le 14/04/2017
Renault à la Une
enquête du par

Louis Renault : réhabilitation médiatique d'un collabo ?

Controverse sur des enquêtes du Monde et de France 2

Une affaire Renault peut en cacher une autre. Après la pseudo affaire d'espionnage, place à la bataille mémorielle autour du fondateur du constructeur automobile. France 2 et Le Monde magazine se sont-ils prêtés à une opération de réhabilitation de Louis Renault, présenté depuis 1944 comme une figure de la collaboration ? C'est ce que dénonce l'historienne Annie Lacroix-Riz dans un document de 16 pages censé démontrer la collaboration du constructeur. A l'origine de cette polémique, une décision de justice surprenante : le Centre de la mémoire d'Oradour-sur-Glane a été condamné en juillet 2010 à retirer une photographie montrant Louis Renault et Hitler en février 1939, pour illustrer la collaboration. Parmi les motifs invoqués, l'anachronisme de la photographie (prise juste avant le début de la guerre) et surtout la légende qui attribue une "inexacte activité de fabrication de chars" au constructeur, selon la Cour d'Appel de Limoges.Le Monde magazine, qui a révélé cette décision de justice passée inaperçue à l'époque, a consacré un dossier à l'affaire en janvier 2011. Le JT de France 2 s'en est fait l'écho deux mois plus tard. Pour l'historienne Lacroix-Riz, cette offensive médiatique est déplacée: les archives regorgeraient de documents sur la collaboration de Louis Renault et la construction de chars par les usines de Boulogne-Billancourt. A France 2 et au Monde, on se défend de toute volonté de réhabilitation, en se retranchant derrière la décision de justice.

 




Les petits-enfants de Louis Renault, mort en prison en 1944 sans avoir été jugé, ont incontestablement remporté une bataille dans la tentative de réhabilitation de leur grand-père, présenté jusqu'à présent comme une figure de la collaboration économique pendant la Seconde Guerre mondiale. Le 13 juillet 2010, la Cour d’Appel de Limoges a condamné le Centre de la mémoire d’Oradour-sur-Glane à payer 2 000 euros de dédommagements à deux des petits-enfants de Renault pour avoir exposé une photographie représentant Renault et Hitler avec la mention suivante en légende : "Louis Renault fabriqua des chars pour la Wehrmacht". Un premier référé d'octobre 2009 avait pourtant donné raison au Centre de la mémoire.

C'est Le Monde magazine, daté du 8 janvier 2011, qui a révélé cette décision de justice dans un dossier intitulé "Renault : la justice révise les années noires". Dans l'arrêt, consulté par les journalistes du Monde, Pascale Robert-Diard et Thomas Wieder, les juges ont estimé que "« la présentation de Louis Renault comme l'incarnation de la collaboration industrielle » au moyen d'une photo anachronique et d'un commentaire lui attribuant « une inexacte activité de fabrication de chars (...) dans un contexte de préparation du visiteur à la découverte brutale des atrocités commises le 10 juin 1944 par les nazis de la division Waffen SS das Reich, ne peut manquer de créer un lien historiquement infondé entre le rôle de Louis Renault pendant ...

Déjà abonné ?

Email      Mot de passe   

Derniers articles dans ce dossier...

Comparer Al-Assad à Hitler : une ignorance crasse de l'Histoire

@rrêt sur images publié(e) le 17/04/2017 par la rédaction

"Hitler n'est jamais tombé aussi bas que d'utiliser des armes chimiques". Avec ses mots lancés en conférence de presse le 11 avril dernier, Sean Spicer, le porte-parole de la Maison Blanche, entendait comparer Bachar Al-Assad et ses attaques présumées à l'arme chimique, à la folie meurtrière...

Mein Kampf

Combat autour de Mein Kampf

chronique publié(e) le 29/10/2015 chez les matinautes

Imaginons. Début 2016, trois ou quatre éditeurs publient des traductions concurrentes de Mein Kampf, ce livre écrit par Hitler au cours de sa captivité, dans les années 20, et qui tombe dans le domaine public fin 2015. Certains publient le texte "sec". D'autres, assorti d'un "appareillage ...

Panthéon quatre

Panthéon : Malraux 1, Hollande 0

le neuf-quinze publié(e) le 28/05/2015 par Daniel Schneidermann

Drôle d'idée, la panthéonisation par fournée de quatre. Certes, un excellent entrainement pour la mémoire des citoyens : mémoriser quatre destins exemplaires au lieu d'un, bien distinguer pour s'en imprégner les éléments édifiants dans chacune de quatre biographies de saints laïcs, ...

Tous les contenus de ce dossier >

Par mots-clés

Commentaires d'utilité publique

Céline, et le côté obscur de la force, d@ns le texte

Bonjour, Vous parlez d'une "pensée gauche" qui aurait comme "principe que tout autre chose est illégitime et/ou ...

Par xyl
le 09/02/2011

Interdire Zucca ? Non !

Cette époque appartiendra réellement à l'Histoire lorsqu'on arrêtera d'employer des termes comme "détestable" ou "répugnant" ...

Par Fabien
le 20/04/2008

"Vous croyez que Jean Moulin s'est filmé avec une caméra ?"

Daniel par moment j'ai envie de vous baillonner. Je viens juste d'écouter:" la résistance en question sur le plateau d'@si...

Par Anthinea
le 23/02/2008
Tous les forums >