"Google a de bonnes raisons de ne pas rendre son algorithme transparent"

Arrêt sur images

Google, Amazon, boîtes noires, Skynet : Dominique Cardon dissèque les algorithmes

Sur le terrain
Réservé à nos abonné.e.s
Les algorithmes nous gouvernent. Mais que veulent ceux qui gouvernent les algorithmes ? Dans son dernier ouvrage, A quoi rêvent les algorithmes ? Nos vies à l'heure des big data (Seuil), le sociologue Dominique Cardon s'interroge sur ces séries de calculs dont nous avons presque oublié l'existence à force de les fréquenter : PageRank de Google, suggestions d'amis Facebook... Nous sommes allés l'interroger sur le "conservatisme" d'Amazon et l'idéal "méritocratique" de Google, mais également sur des sujets non évoqués dans son ouvrage, et non moins importants : les applications possibles de ces calculs à grande échelle dans les domaines de la défense et de la surveillance de masse.


Le résumé de l'émission, par Justine Brabant

Le sujet est très technique en apparence. Il a même de quoi intimider les nuls en maths (l'auteure de ces lignes en est). Le sujet, ce sont les algorithmes. Le sociologue Dominique Cardon a consacré tout un livre à ces séries de calculs mathématiques qui permettent de trier et classer les masses d'informations produites par nos sociétés connectées. Abstraits, les algorithmes? Plus tellement, si l'on prend le temps de les retrouver dans notre quotidien: derrière une requête Google, bien sûr, mais également dans les suggestions de lecture d'Amazon, les playlists automatiques de Deeze...

Vous ne pouvez pas (encore) lire cette vidéo...

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.