Quand bitcoin remplacera les assureurs et les notaires...

Arrêt sur images

Et si c'était bien davantage qu'une monnaie ?

14h42
Réservé à nos abonné.e.s
Le bitcoin ? La controverse médiatique est restée jusqu'alors polarisée sur la faillite ou les dangers de cette monnaie virtuelle, y compris sur @si (à propos des risques du bitcoin, lire cette note de la Banque de France).

Mais si ce débat avait masqué d'autres aspects du phénomène ? Pour l'un de nos invités, Philippe Rodriguez, banquier d'affaires, bitcoin est bien davantage qu'une monnaie : un protocole, qui permettra demain d'offrir une alternative à de nombreux services économiques, par exemple aux notaires ou aux assureurs.

Les supporters de bitcoin viennent de partout. Pour notre second invité Philippe Herlin, économiste libéral aujourd'hui militant à l'UMP après un passage au FN, bitcoin est un moyen d'échapper à l'emprise des banques centrales et des monnaies "officielles". Un détenteur de bitcoins, à ses yeux, est bien davantage en sécurité qu'un éparnant chypriote lésé lors de la récente crise.

En 42 minutes, premier tour d'horizon des aspects techn...

Vous ne pouvez pas (encore) lire cette vidéo...

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.