Belmondo, l'Unique et le Multiple
Post-pop
  • Presentation
    Rafik Djoumi et Daniel Schneidermann et Delphine Chedaleux
  • Préparation
    Antoine Streiff
  • Deco-Réalisation
    Antoine Streiff
Réservé à nos abonné.e.s

Belmondo la bagarre. Belmondo la cascade. Belmondo la poursuite. Belmondo la drague. Belmondo la démarche, chaloupée, insolente, toujours marginal dans l'institution, jamais pris au dépourvu, par rien ni personne. Belmondo la masculinité ? Oui, bien sûr. Frôlant la culture du viol ? Ah, c'est tellement plus compliqué. Un mâle alpha, oui, mais sachant se moquer de son personnage, comme dans Le Magnifique, le tourner en ridicule, sachant rire de lui-même. Comment regardons-nous, aujourd'hui, la riche filmographie de Jean-Paul Belmondo, disparu le 6 septembre 2021 à Paris ? Post-Pop ne pouvait pas ne pas rendre hommage, à sa façon, au Magnifique, au Professionnel, au Marginal, au Flic , au Voyou, au flic-voyou, et à tous les autres. Bref, à l'...

Vous ne pouvez pas (encore) lire cette vidéo...

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.