Merci Patron : "mes inspirateurs ? Michael Moore et Lafesse"

Arrêt sur images

Ruffin, Lordon, et le film qui ridiculise Bernard Arnault

L'émission
Réservé à nos abonné.e.s
Un film qui ridiculise Bernard Arnault, l’homme le plus riche de France, patron de presse et puissant annonceur des médias qu’il ne possède pas ? Eh oui, c’est possible. Le film s’appelle Merci patron et sort en salle le 24 février après une tournée d’avant-premières dans une quarantaine de salles en France. Pour discuter de cet ovni cinématographique, nous avons invité son réalisateur et principal interprète François Ruffin, par ailleurs patron du journal Fakir, ainsi que l’économiste Frédéric Lordon qui esquisse les prolongements politiques à donner au film.

L'émission est présentée par Daniel Schneidermann, préparée par Adèle Bellot et Anne-Sophie Jacques
et déco-réalisée par Axel de Velp et François Rose.

La vidéo dure 1 heure.

Si la lecture des vidéos est saccadée, reportez-vous à nos conseils.



Coulisses de l’émission, par Anne-Sophie Jacques

C’est simple : on a adoré le film Merci patron. D’abord parce qu’il permet, enfin, de sortir des sujets post-attentats sur la laïcité, la déchéance de nationalité, la sécurité, le djihadisme, j’en passe et des meilleurs. Certes, on reste dans le champ des capit...

Vous ne pouvez pas (encore) lire cette vidéo...

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.