"Les terroristes se retrouveraient totalement dans le discours de Valls"

Arrêt sur images

Sciences sociales : expliquer, est-ce excuser ?

L'émission
Réservé à nos abonné.e.s
"Expliquer, c'est déjà un peu excuser" : cette petite phrase de Manuel Valls prononcée devant l'Hyper Cacher, au terme de la semaine de commémorations des attentats de janvier 2015, a provoqué une vive émotion parmi les sociologues français, dont le rôle consiste justement à étudier et à expliquer les phénomènes sociaux. Mais la limite est-elle toujours aussi nette entre explication et excuse ? Du djihadisme aux agressions sexuelles en Allemagne, nous revenons cette semaine sur quelques explications sociologiques, journalistiques ou militantes. Sur notre plateau pour en discuter : l'anthropologue Alain Bertho, qui a travaillé sur les émeutes urbaines et plus récemment sur le djihadisme, le sociologue Geoffroy de Lagasnerie, qui a signé cette semaine une tribune dans Libération en réponse à Manuel Valls, et Claire Serre-Combe, présidente et porte-parole d'Osez le féminisme.

L'émission est présentée par Daniel Schneidermann, préparée par Justine Brabant, Anne-Sophie Jacques et Adèle Bellot
et déco-réalisée par Axel de Velp et François Rose.

La vidéo dure 1 heure et 36 minutes.

Si la lecture des vidéos est saccadée, reportez-vous à nos conseils.



Le making-of de l'émission, par Justine Brabant

Il est une question sur laquelle la sociologie s'est trop peu penchée : pourquoi est-il si compliqué d'organiser une émission avec des sociologues ?

Depuis le temps, j'ai quelques idées. Des choses qui tiennent à cette singulière espèce qu'est le sociologue, d'autre...

Vous ne pouvez pas (encore) lire cette vidéo...

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.