"Le nouveau Désirs d'avenir ? A chier !" Bianco passe la ligne j@une

Arrêt sur images

Les internautes peuvent-ils tout se permettre ? Depuis quelques jours, ils ricanent jour et nuit des malheurs de Désirs d'avenir, le nouveau site(...)

Ligne Jaune
Réservé à nos abonné.e.s
Les internautes peuvent-ils tout se permettre ? Depuis quelques jours, ils ricanent jour et nuit des malheurs de Désirs d'avenir, le nouveau site de Ségolène Royal, au point que celle-ci a mis en cause "le puissant lobby d'Internet". Et voilà que ces satanés internautes créent un site, nosdeputes.fr, pour tenir les députés sous surveillance. Leurs discours, leur assiduité (dans l'hémicycle et dans les commissions), tout sera public !

Sur ces deux sujets, nous avons eu envie d'écouter Jean-Louis Bianco, ancien secrétaire général de l'Elysée sous Mitterrand, député des Alpes de Haute Provence, et l'un des principaux "poids lourds" politiques entourant Royal. Et surtout : blogueur, un blogueur qui n'a pas hésité à commettre un sacrilège : qualifier de "mauvais" le nouveau site. Sur notre plateau, sans même que Guy Birenbaum l'y pousse, il va plus loin : le nouveau site était "à chier". Avec lui, sur le plateau, l'un des "geeks" de l'équipe Royal, le consultant Jean-Bernard Magescas, incollable sur l'histoire de la plateforme Drupal (comment ? Vous ne connaissez pas Drupa...

Vous ne pouvez pas (encore) lire cette vidéo...

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.