Giesbert, caniche rebelle, d@ns le texte

Arrêt sur images

Quelle drôle d'idée, et un peu masochiste

Dans le texte
Réservé à nos abonné.e.s
Quelle drôle d'idée, et un peu masochiste

, d'inviter Franz-Olivier Giesbert à entrer D@ns le texte de son dernier livre, Derniers carnets (Flammarion). J'entends déjà les protestations dans nos chers forums. Ne le voit-on déjà pas partout ? Ne sommes-nous pas, sur ce site, en désaccord à peu près complet avec ce que dit, ce qu'écrit, ce que représente le directeur du Point, cette vieille presse où des éditocrates pontifient du haut de leur chaire, à distance de la plèbe des citoyens ?

Certes. Mais voilà: lisant son dernier livre, j'avoue que j'ai "marché". Jusqu'à la dernière ligne, je ne l'ai pas lâché. Pas seulement pour les citations -saigna...

Vous ne pouvez pas (encore) lire cette vidéo...

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.