"Ce plan est étonnant : il viole les dogmes européens"

Arrêt sur images

Lordon et Berruyer décortiquent le plan d'aide à Chypre

L'émission
Réservé à nos abonné.e.s
Objet économique auréolé de mystères, le plan de sauvetage élaboré par l’Eurogroupe pour sauver le secteur bancaire chypriote apparaît comme sans précédent. Il est sans précédent par exemple de voir les clients des banques mis directement à contribution. Chypre est-elle un cas à part ou, demain, ce modèle chypriote pourra-t-il s’appliquer à d’autres pays ? Une question que nous posons à Frédéric Lordon, économiste, auteur intermittent du blog La pompe à phynances, et à Olivier Berruyer, actuaire, animateur du blog les-crises.fr et auteur du livre paru aux éditions les Arènes, Les faits sont têtus.

 

L'émission est présentée par Daniel Schneidermann, préparée par Anne-Sophie Jacques et Marion Mousseau
et déco-réalisée par Mireille Campourcy et François Rose.

La vidéo dure 1 heure et 32 minutes.

Making-of par Anne-Sophie Jacques

Je ne sais pas vous mais moi, à l’annonce du nouveau plan de sauvetage conclu entre Chypre et Bruxelles, je suis restée coite. Que fallait-il en penser ? Petit résumé de la situation : en juillet, Chypre appelle l’Europe à l’aide. L’île a besoin de 17 milliards d’euros pour sauver son secteur bancaire qui n’arrive pas à se remettre du défaut sur l...

Vous ne pouvez pas (encore) lire cette vidéo...

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.