Grèce : Angélique Kourounis, @ux sources des bobards

Arrêt sur images

Maja cuisine la correspondante française à Athènes

Aux sources
Réservé à nos abonné.e.s
Des enfants abandonnés à cause de la crise, un pays au bord de la guerre civile mais où les mariages vont bon train grâce au film Mamma Mia : ces informations sur la Grèce, aussi fausses qu'exotiques, sont propagées par certains medias français, et reprises sur Internet. Correspondante, en Grèce de nombreux médias français (LCI, Radio France, Le Parisien, etc) Angélique Kourounis raconte ses conditions matérielles de travail. Pour prolonger l'émission, vous trouverez sous les vidéos un complément d'information sur les différents sujets évoqués.

Voici la version intégrale de notre entretien avec Angélique Kourounis :
(Images, François Rose)

Et pour en avoir un aperçu, c'est ici :



Vous étiez peut être tombés, en janvier dernier, sur un article déchirant repris dans Courrier International. Il y était question d'une jeune fille, Anna, qui en sortant de l'école avait trouvé un mot de sa mère : "je ne viendrai pas te chercher ce soir. Je n'ai pas d'argent, je ne peux plus m'occuper de toi. Pardon. Ta maman." La généralisation suivait l'accroche larmoyante : Anna ne serait qu'un exemple parmi les nombreux "orphelins de la crise", le titre de l'article.

A la lecture de cet article, les rédactions qui emploient Angélique Kourounis la pressent de réaliser un reportage sur ces orphelins éc...

Vous ne pouvez pas (encore) lire cette vidéo...

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.