"Au XVIIIe siècle, on aurait tous été illuminati"

Arrêt sur images

La vraie histoire des complots, 1er épisode

L'émission
Réservé à nos abonné.e.s
C'est le plus grand et, peut-être, le plus vieux complot du monde, le complot des complots, celui qui explique tous les autres : une société secrète créée au XVIIIe siècle, dissoute mais reconstituée officieusement, et qui s'appliquerait depuis à construire un nouvel ordre mondial dans le plus grand secret. Son nom ? Les Illuminati. Quelle est exactement la base de ce récit ? Comment la croyance dans leur omnipotence s'est-elle perpétrée à travers les siècles ? Pour répondre, un invité unique : Yves Pagès, écrivain, responsable des Editions Verticales (groupe Gallimard) et auteur d'une longue enquête, intitulée "Le pseudo complot illuminati" dans le premier numéro de la Revue du Crieur.
Commentaires

"Au XVIIIe siècle, on aurait tous été illuminati"

C'est le plus grand et, peut-être, le plus vieux complot du monde, le complot des complots, celui qui explique tous les autres : une société secrète créée au XVIIIe siècle, dissoute mais reconstituée officieusement, et qui s'appliquerait depuis à construire un nouvel ordre mondial dans le plus grand secret. Son nom ? Les Illuminati. Quelle est exactement la base de ce récit ? Comment la croyance dans leur omnipotence s'est-elle perpétrée à travers les siècles ? Pour répondre, un invité unique : Yves Pagès, écrivain, responsable des Editions Verticales (groupe Gallimard) et auteur d'une longue enquête, intitulée "Le pseudo complot illuminati" dans le premier numéro de la Revue du Crieur.

Abonnez-vous pour pouvoir commenter !
si vous êtes déjà abonné Connectez-vous

Il n'y a pas encore de commentaire

Vous ne pouvez pas (encore) lire cette vidéo...

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.