"Si un Rom est malade, on prévoit trois jours d'hôtel"

Arrêt sur images

Les difficultés de l'insertion, derrière l'image

L'émission
Réservé à nos abonné.e.s
Pourquoi les Roms ne s'intègrent-ils pas ? Est-ce que leur mode de vie est définitivement incompatible avec celui des Français, comme l'affirmait le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, la semaine dernière ? Ou la République ne fait-elle pas assez pour les intégrer ? Cette question domine le débat politique, mais semble déconnectée de toute observation de la réalité, comme s'il était impossible d'enquêter au plus près du terrain sur le sujet. C'est cette lacune que nous allons essayer de combler, pour passer derrière l'image médiatique de l'intégration ou de la non intégration des Roms.

Trois invités sur notre plateau : Véronique Decker, directrice d'école à Bobigny et très impliquée dans la scolarisation d'enfants Roms ; Claude Capillon, maire UMP de Rosny-sous-Bois ayant eu à gérer l'installation d'un campement illicite, et Yann Merlin, photographe et auteur d'un reportage dans un camp de Roms de La Courneuve, en Seine-Saint-Denis.

 

L'émission est présentée par Daniel Schneidermann, préparée par Sébastien Rochat et Marion Mousseau
et déco-réalisée par Mireille Campourcy et François Rose.

L'émission dure 1 heure et 18 minutes.


Making of, par Sébastien Rochat


"Misère", "délinquance", "trafic", "prostitution", "mendicité", "chapardage", "réseaux mafieux". Des mots clés et une conclusion qui s'impose : "L’avenir des communautés Roms est principalement dans leur pays d’origine". En lisant dans Le JDD la tribune des "amis de Manuel Valls" qui soutiennent son action sur le dossier Rom, on était persuadé de trouver de b...

Vous ne pouvez pas (encore) lire cette vidéo...

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.