Nuit debout : "L'insurrection, ça ne sera pas la prise de l'Elysée !"

Arrêt sur images

Eric Hazan et Manuel Cervera-Marzal débattent

L'émission
Réservé à nos abonné.e.s
"Leur faire peur" : c'est l'un des mots d'ordre, nombreux, entendus dans les mouvements Nuit Debout qui se multiplient depuis deux semaines en France. Mais "faire peur" à qui, et comment ? En occupant les places, en plantant des potagers, ou en cassant des vitrines de banques ? Vieilles questions qui se posent depuis des années à tous les mouvements de ceux qu'on pourrait appeler "les nouveaux désobéissants", et qui sont l'objet de notre émission de cette semaine. Nous en débattons avec deux invités : le politiste Manuel Cervera-Marzal, qui vient de publier Les Nouveaux Désobéissants : citoyens ou hors la loi ? (éditions du Bord de l'eau), et l'écrivain et éditeur Eric Hazan, fondateur des éditions La Fabrique, qui ont publié deux livres du Comité invisible : L'insurrection qui vient (2008) et À nos amis (2014).

L'émission est présentée par Daniel Schneidermann et Justine Brabant, préparée par Adèle Bellot
et déco-réalisée par Axel de Velp et François Rose.

La vidéo dure 1 heure et 8 minutes.

Si la lecture des vidéos est saccadée, reportez-vous à nos conseils.


 


Le résumé de l'émission, par Justine Brabant

Ils et elles ont peiné à trouver les mots. Pourtant habitués à commenter sans aspérité, à décréter avec aplomb, ils ont cherché quoi dire. Faut-il condamner, soutenir, écouter - et si oui avec plus ou moins de bienveillance ? - ces milliers de...

Vous ne pouvez pas (encore) lire cette vidéo...

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.