"La presse a toujours fait ses meilleures ventes sur les morts"

Arrêt sur images

Pourquoi si peu de bonnes nouvelles et de solutions ?

L'émission
Réservé à nos abonné.e.s
Les journalistes doivent-ils considérer que les mauvaises nouvelles sont forcément plus importantes que les bonnes ? Doivent-ils se contenter d'exposer les problèmes, de les expliquer ou leur mission consiste-t-elle aussi à chercher et, eventuellement, à exposer des solutions ? Vaste question qui nous amène à réfléchir sur les fondements du journalisme, sur la mission des médias, et que nous posons à nos trois invités : Jade Lindgaard, journaliste chargée de l'environnement à Mediapart et auteur d'un ouvrage intitulé Je crise climatique. Eric Dupin, journaliste, auteur de Les Défricheurs, présenté comme un voyage dans la France qui "innove vraiment". Et enfin Emilie Sueur, responsable web du principal quotidien libanais L'Orient Le Jour, en direct de Beyrouth.

L'émission est présentée par Daniel Schneidermann, préparée par Robin Andraca et Adèle Bellot
et déco-réalisée par Sébastien Rochat et François Rose.

La vidéo dure 1 heure et 19 minutes.

Si la lecture des vidéos est saccadée, reportez-vous à nos conseils.



Les coulisses de l'émission, par Robin Andraca :

Cette émission est née vendredi dernier sur un plateau de RFI où Daniel Schneidermann était invité à débattre avec Christian de Boisredon, fondateur de Sparknews, autour du thème du journalisme de solution dans l'émission Le grand débat. Le lendemain,...

Vous ne pouvez pas (encore) lire cette vidéo...

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.