Consultants : "On ne sait jamais vraiment ce qu'ils font"

Arrêt sur images

McKinsey et les autres

Télécharger Écouter
L'émission
Télécharger Écouter
  • Avec
    Matthieu Aron et Benjamin Polle
  • Presentation
    Daniel Schneidermann
  • Préparation
    Adèle Bellot et Paul Aveline
  • Deco-Réalisation
    Antoine Streiff
Offert par le vote des abonné.e.s

À la surprise générale, le sujet des derniers jours avant le premier tour de l'élection présidentielle est l'infiltration massive des cabinets privés de conseil, dont McKinsey, dans les ministères (de la Santé, de l'Éducation) et les lieux de pouvoir. Est-ce qu'on fait beaucoup de bruit pour rien, ou est-ce que ce recours était recouvert depuis des années par une omerta complice ? Pour en débattre, Daniel Schneidermann reçoit le journaliste à L'Obs Matthieu Aron, coauteur avec Caroline Michel-Aguirre de Les Infiltrés, comment les cabinets de conseil ont pris le contrôle de l'État (Allary, 2022) et Benjamin Polle, journaliste au site spécialisé Consultor

Voici trois extraits de notre émission : 

La santé du futur selon Olivier Véran... inspirée de McKinsey

Nous regardons l'extrait d'une vidéo de McKinsey vantant une sorte de techno-solutionnisme appliqué à l'hôpital, et une robotisation généralisée des actes chirurgicaux ainsi justifiée par une employée "Nous trouverons ça bizarre de mettre de gros doigts maladroits, souvent pas très hygiéniques, dans le corps humain". Matthieu Aron rappelle alors l'influence de McKinsey en matière de santé : le cabinet a développé le concept de "la médecine des 4 P", et quelques mois plus tard, Olivier Véran évoquait la "médecine des 5 P". "Connaissez-vous la médecine des 5 P ? écrivent Aron et Michel Aguirre dans Les Infiltrés. C’est celle qui doit « permettre à la France de se projeter dans le futur », explique Olivier Véran, le 18 octobre 2021, en présentant son plan de 650 millions d’euros pour la santé numérique. Une « médecine des 5 P : Personnalisée, Préventive, Prédictive, Participative et des Preuves », détaille le ministre. Mais où a-t-il été pioché pareil slogan ? Chez McKinsey ! Un an plus tôt, dans une étude intitulée « E-santé : augmentons la dose ! », réalisée pour l’Institut Montaigne, le cabinet américain préconisait, en effet, pour faire des milliards d’économie, de s’engager à fond dans « la médecine des 4 P : Prédictive, Préventive, Personnalisée et Participative ». Le ministre se sera donc contenté d’ajouter un P…"

L'affaire dans l'affaire : "l'optimisation fiscale" de McKinsey en France

Devant Éliane Assassi, sénatrice PCF et rapporteure de la commission d'enquête sénatoriale sur le recours aux cabinets de conseils privés, Karim Tadjeddine, directeur associé chez McKinsey, affirme : "Je le dis nettement, nous payons l'impôt sur les sociétés en France. L'ensemble des salariés qui travaillent sont dans une société de droit français qui paye ses impôts en France." Or la société n'a pas payé un centime d'impôts en France depuis dix ans, déclarant... zéro bénéfice en France. Le Sénat a donc saisi la justice pour faux témoignage. Sur notre plateau, Matthieu Aron s'étonne : lors d'une passation de marché public, ces cabinets doivent fournir une attestation selon laquelle ils payent bien leurs impôts. Comment le gouvernement a-t-il pu croire à l'idée que McKinsey ne toucherait aucun bénéfice en France ? Selon le média de Benjamin Polle, Consultor, McKinsey aurait "optimisé 60 millions d'euros d'impôts sur les sociétés en dix ans en France"

Des consultants "bons en maths"

Devant la commission d'enquête sénatoriale, le même Karim Tadjeddine a le plus grand mal à expliquer une mission pour le ministère de l'Éducation payée 496 800 euros : il devait "organiser un séminaire pour réfléchir à quelles étaient les grandes tendances des évolutions du secteur de l'enseignement [...] du marché d'enseignant [sic]". Daniel s'étonne : ces consultants sont réputés brillants. Mais en quoi ? Benjamin Polle explique que ce sont surtout des bons en maths, issus des meilleures écoles de commerce et d'ingénieurs, et qui maîtrisent les "codes sociaux". Matthieu Aron mentionne leurs excellentes capacités de synthèse... mais "il leur manque la culture du service public".

POUR ALLER PLUS LOIN : 

- Le livre-enquête de Caroline Michel-Aguirre et Matthieu Aron, Les Infiltrés, comment les cabinets de conseil ont pris le contrôle de l'État (Allary, 2022), dont des extraits sont parus dans leur hebdomadaire, L'Obs
- Une enquête de Mediapart mise en ligne ce 31 mars, qui détaille les liens particulièrement étroits, anciens et stratégiques entre McKinsey et Emmanuel Macron, notamment via le même Karim Tadjeddine, qui a rencontré Macron lors de la fameuse commission Attali (2008). 
- Les vidéos des auditions de la commission d'enquête du Sénat sur l'influence des cabinets de conseil, en accès libre.
- L'article de Consultor sur "l'optimisation fiscale" de McKinsey en France. 


Partager cet article Commenter

 

Cet article est libre d’accès
En vous abonnant, vous contribuez
à une information sur les médias
indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.