Bern / Deutsch : "Tout est fait pour susciter l'empathie pour Marie-Antoinette"

Arrêt sur images

Il y a quelques semaines, nous nous étions incrustés dans la conférence de presse d’Emmanuel Macron. Nous nous incrustons aujourd’hui le plus discrètement possible dans l’émission Laissez-vous guider (France 2) diffusée la semaine dernière dans laquelle S(...)

L'émission
  • Presentation
    Daniel Schneidermann et Mathilde Larrère et Laélia Veron
  • Préparation
    Adèle Bellot
  • Deco-Réalisation
    Sébastien Bourgine et Antoine Streiff
Réservé à nos abonné.e.s
Il y a quelques semaines, nous nous étions incrustés dans la conférence de presse d’Emmanuel Macron. Nous nous incrustons aujourd’hui le plus discrètement possible dans l’émission Laissez-vous guider (France 2) diffusée la semaine dernière dans laquelle Stéphane Bern et le comédien Lorant Deutsch nous entraîent à la découverte du Paris révolutionnaire. Nos deux incrustées, Matilde Larrère, historienne et Laélia Véron, stylisticienne, nous présentent leur critique de l’émission, entre martyrologie des personnages historiques et événements occultés.

Deutsch et Bern, déambulant dans Paris sur les traces de la Révolution française, le programme était attendu tant la réputation des deux hommes, sympathisants monarchistes, entre en contradiction avec les événements racontés sur France 2. Mais c’est d’abord le dispositif de l'émission qui saute aux yeux : les reconstitutions de lieux symboliques de l’époque, la Bastille et la prison du Temple notamment, surgissant en trois dimensions dans le Paris d’aujourd’hui, clin d’œil ou plagiat du générique de Game of Thrones.

Peu convaincue par le procédé, Mathilde n’y voit pas grand intérêt. "C’est bien fait, mais ça reste anecdotique, le problème c’est que leur choix de déambuler dans Paris leur fait atomiser la chronologie." Laélia, elle, ...

Vous ne pouvez pas (encore) lire cette vidéo...

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.