"Netflix, sur le cheval blanc de la neutralité..."

Arrêt sur images

Sexe des anges ? De la Raudière et Torregano débattent de la neutralité du Net

14h42
Réservé à nos abonné.e.s
A priori, la question de la neutralité du Net peut sembler simple.

Pour garantir une totale liberté d'expression, les "tuyaux" d'Internet doivent être rigoureusement neutres. On ne leur demande surtout pas d'être intelligents. Pas question, donc, pour un opérateur téléphonique, de privilégier -par exemple- une plateforme de vidéos plutôt qu'une autre (lire ici l'article de PCINpact). Contrevenir à cette principe, c'est se préparer un monde dans lequel les puissants écraseraient les faibles. Telle était, du moins, la vision des "pères fondateurs" du Net, aujourd'hui partagée par Laure de la Raudière, députée UMP, auteure d'une proposition de loi sur le sujet (qui n'a jamais été mise à l'ordre du jour de l'Assemblée).

Oui mais voilà. Ce beau principe n'est-il aujourd'hui pas le paravent de puissants intérêt...

Vous ne pouvez pas (encore) lire cette vidéo...

Cet article est réservé aux abonné.e.s
Rejoignez-les pour une information sur
les médias indépendante et sans pub.

Déjà abonné.e ?

Partager cet article Commenter

Lire aussi

Voir aussi

Ne pas manquer

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.