25
Commentaires

"Vous ne savez rien ?" "Pas plus que vous" "Donc, vous savez !"

Et donc ce qui était prévu arriva : la France a un nouveau premier ministre. Celui qui était pressenti a été officialisé : c’est Édouard Philippe, maire du Havre, énarque, proche d’Alain Juppé. L'annonce de sa nomination aura duré 12 secondes... Précédées par cinq heures interminables durant lesquelles les chaînes d'info ont tenté de ménager un suspens déjà éventé... par Alain Juppé

Derniers commentaires

J'espère sincèrement pour les journalistes d'@si que le compte prévention pénibilité ne va pas être supprimé. Ceux qui se cognent le visionnage de ces chaines de merde pendant plusieurs heures sont clairement éligibles à ce dispositif. Au fait c'est qui qui s'y cogne en vérité ?
Vous savez, toutes les sources d'informations sont bonnes.

Le 14, Voltairenet.org publiait ça :
http://www.voltairenet.org/article196332.html
**************
Le nouveau président français devrait nommer lundi 15 mai un Premier ministre sur une liste pré-sélectionnée par l’Otan :

- Sylvie Goulard (députée européenne, conseillère du New Pact for Europe) ;
- Christine Lagarde (ancienne assistante parlementaire au Congrès des États-Unis, directrice du FMI) ;
- Édouard Philippe (maire du Havre).

Tous trois ont été invités par Henry Kissinger (et formellement par le président Henri de La Croix cinquième duc de Castries) à la dernière réunion annuelle du Groupe de Bilderberg (9 au 12 juin 2016, Dresde, Allemagne) où ils ont été appréciés.

Il semble peu probable que Madame Lagarde soit immédiatement nommée. Les sponsors de Monsieur Macron préférant qu’elle ne le soit qu’en 2019 de sorte qu’elle puisse d’abord terminer son second mandat à la tête du FMI.
*************
Donc nous pouvons nous attendre, au prochain remaniement ministériel destiné à nous la jouer moderne-tout-ça-la-parité, de voir sortir du chapeau cette Sylvie Goulard dont j'ignore tout...
Je crois qu'il est temps d'arrêter avec ces articles commentateurs de commentateurs.
Depuis cette annonce il y a une erreur répétée en boucle. En effet le nouveau premier ministre ne se prénomme pas Édouard mais Louis. Sans être d'une nature pessimiste, moi je dis que ça sent pas bon.
Je ne savais pas que Daroussin s'était recyclé dans la politique ?
Ou alors, c'est une doublure.
Donc Juppé (Bilderberg 2015) savait que Macron (Bilderberg 2014) allait nommer Philippe (Bilderberg 2016).
La révolution on vous dit.
Il est donc temps de visionner "Mon pote Édouard" chez les Mutins de Pangée ...
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.