2
Commentaires

Lion, Hercule, Marianne, ouvrier : comment représenter le peuple?

Derniers commentaires

Encore une chronique des plus intéressantes, extrêmement riche qui m'a appris beaucoup de choses. Néanmoins, l'image du peuple donnée  par la Liberté guidant le Peuple de Delacroix est beaucoup plus ambiguë que ce que vous en dites .  Tout d'abord, ce peuple est en train de foncer sur le spectateur (peuple dangereux?). Ensuite, c'est une femme et un enfant qui guident le peuple (peuple irréfléchi et inconscient?). Cette femme, débrayée, avec du poil sous les bras et les pieds sales est loin des représentations allégoriques étherées classiques (personnage vulgaire?). Enfin, le personnage dont la tête apparait à gauche est inquiétant (peuple barbare?).

Mais peut-être était-ce une contrainte dûe au format de la chronique de ne pas entrer dans des détails d'interprétation de cette œuvre...


Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.