16
Commentaires

Steve McCurry, photoshopeur malgré lui

Vous vous souvenez de Steve McCurry ? Mais si ! C'est l'homme qui photographia en 1984 cette gamine pachtoune dans un camp de réfugiés du Pakistan. L'image fit la une du National Geographic de juin 1985, puis le tour du monde. Aujourd'hui, le très honorable Steve McCurry rencontre quelques problèmes puisqu'on l'accuse - preuves à l'appui - de photoshopage.

Derniers commentaires

Abonnée aux publications de National Geographic, j'ai vu il y a quelques mois qu'il a été éliminé de par son usage immodéré de Photoshop! Ils ne veulent pas d'images modifiées!
IMPORTANT


J'ai fait une petite mise à jour de mon texte concernant la photo des gamins foutebaleurs. À lire, à voir.
Ce scandal est tout de même un peu hypocrite car si c'était bien fait, personne n'aurait remarqué la bidouille. Finalement, ce qu'on lui reproche, c'est que la "tricherie" soit visible.

"La différence entre la réalité et la fiction ? La fiction doit être crédible"
Cela dit, quand j'utilise la fonction "panoramique" de mon telephone mobile, j'obtiens souvent des deformations assez droles si le sujet est en mouvement, assez similares a celle du gars traversant le poteau.

Il est utile de rappeler que les appareils photo numerique modernes contiennent de plus en plus de software capable d'appliquer lui meme des tas d'algorithmes automatiques de retouche qui peuvent aboutir a des resultats surprenant

En clair, dans l'avenir "le petit personnel" aura de plus en plus de chance d'etre un robot, et d'echapper au controle du photographe.
C'est bizarre, un bras à l'extrême droite, c'est levé normalement pas gommé.

--
Un jour on apprendra que la célèbre gamine pachtoune portait des lunettes de soleil

En tous les cas, le mot d'ordre, dans le désordre, c'est "Pachtoune à Photoshop"
Ça me rappelle la Photo du gars qui saute une flaque derrière une gare par Cartier Bresson. Il a retiré la grosse masse noire à gauche de la photo... Le méchant pas beau. Et puis cette photo de [mettre le nom de tout photographe compètent ] où le lampadaire à droite a été supprimé en faisant trois pas en avant...

Ce que j' adore avec la photo numérique,c'est que la grand publique découvre que la photo est une construction subjective...ce qu'elle a toujours été.
petite erreur 'Dans la première, un bras à l'extrême droite a été gommé :' heu pas un bras , un enfant a été gommé , non ?
Et je ne comprend pas les manie quel intérêt d'enlever l'enfant ? par exemple, ou même la dernière photos , quel intérêt ?
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.