47
Commentaires

Sexisme : Pompili raconte sa photo "humiliante" de Libé

"Je me suis fait avoir". Quelques jours après avoir critiqué Libération, et le choix d'une photo à "connotation sexuelle" choisie pour illustrer son portrait en septembre 2012, Barbara Pompili, secrétaire d'Etat chargée de la biodiversité et ancienne co-présidente du groupe EELV de l'Assemblée, est revenue dans Libé sur la photo en question. Et affirme avoir été "trompée" par le quotidien.

Derniers commentaires

Si vous lisez mes contributions , il ne vous aura pas échappé que je me conjugue au masculin...
Mais ça ne m'empêche pas d'être un peu gêné (masculin singulier) par votre vulgarité ;)
Rationnel.
Que le bas était court, jupe malencontreusement remontée ou pas, sans quoi, pourquoi aurait-elle explicitement demandé un cadrage sur le haut??????
Elle était sexy, voilà tout!
Désolé Mme Pompili, le choix de la photographie a été celui de la vérité.
Cadrer et choisir le haut uniquement, ça aurait caché la vérité du bas que vous aviez choisi, mais que vous n'assumez pas.
Cette photo, c'est l'image que vous renvoyiez de vous même, à l'époque, et que vous avez modifiée, car en décalage avec l'idée que vous avez de vous-même (suis-je clair?).
C'est bien humain tout cela, nul besoin d'accuser quiconque, ça fait pas très responsable, et pour le coup, ça dessert un peu la cause (féminine).
Et donc, dans la série Libé et l'affaire Baupin, il a fallu que Luc "Néandertal" Le Vaillant donne son avis dans sa chronique d'aujourd'hui, et sans surprise à vomir.
Cette femme est misogyne , elle n assume pas sa tenue, folle elle est. Faire autant de barrouf pour des fringue est sexiste, elle sait que des femmes dorment dans la rue aujourd hui ? que des femmes vendent leur vagin aujourd hui ? Ces petites humiliations a elle je m en fou, elle met des fringues qu elle assume, sinon elle est machiste. Etre feministe c est assumer d etre en mini jupe, de trouver cela normale , mais si elle pense que montrer ses cuisses est inconvenant, elle ne le fait pas, mais c est rustre , c est machiste, c est desolant. M etonne pas cette loi merdique sur le voile,quand les femmes se soumettent aux jugement des vieux males blancs qui sont obsédés par nos habits.
Au début j'ai vu la photo du 11mars et je me suis dis: "sexiste et humiliante"? WTF? Pis j'ai vu celle du 28aout et... en effet.
Autant celle du 11mars fait: "je suis ministre, c'est moi le boss!", autant celle du 28aout fait "rencontre meetic".
Soulagée, qu'il y ait une suite au vite-dit de mercredi. Entre la photo de la poupée Barbie (dixit AK en 2012), et l'humiliation décrite, j'avais pensé jeune-femme mytho, qui s'habille un peu tassepé, pour se plaindre au photographe que ça fait tassepé, et s'il y avait eu un forum, je l'aurais volontiers écrit, non mais allo quoi. La tournure même du vite-dit d'@si pouvait difficilement plus se mettre à distance des propos de B. Pompili : les dérives sexistes dont elle a par ailleurs, selon elle, été victime, la photo aurait "une connotation sexuelle", Elle dit s'être alors sentie "humiliée, une preuve selon elle du sexisme ordinaire, comme celui qui règne sur les réseaux sociaux sur lesquels elle se ferait "tous les jours traiter de pute". Des messages qu'elle aurait signalé en vain. Difficile d'aligner davantage de conditionnels et de mises à distance que dans ce petit paragraphe... Et pourtant, ça ne collait pas avec les images de BP sur google. Plutôt sage, blaser rouge, décolleté limité. Barbara Pompili, ça n'a pas l'air d'être Rachida Dati, pas l'air de jouer avec ça, pas son terrain. Bref, mystère et incompréhension.

Donc soulagée par l'article de Libé, mais encore intriguée, par ce mystérieux service photo d'un journal de gauche qui a choisi la photo la plus putassière d'une nouvelle députée EELV encore imprudente dans ce panier de crabes... On a envie d'en savoir plus sur ce service photo d'ailleurs dirigé par des femmes à l’époque écrit le journaliste, comme si c'était une excuse. Service dirigé par des femmes, ok, mais qui a décidé d'illustrer avec la photo cadrée la plus large alors qu'elle dit avoir demandé un plan serré? Et pourquoi? On ne saura jamais. On ne saura jamais parce que... parce que.... elles sont retirées de la vie publique aux Bahamas (22h d'avion + 10 heures de pirogue pour les joindre)? Décédées? Rentrées au monastère avec voeu de silence? Nan, on ne saura jamais parce qu'elles ont quitté Libé. Fatalitas!

Et moi qui croyais qu'avec facebook, Twitter, gmail, les journalistes pouvaient joindre à peu près n'importe qui... C'est vraiment trop con. Mais alors je sais pas moi, les pages jaunes, France Télécom, ou soyons fous, la Poste, on lance un crowfunding pour leur payer un timbre tarif éco, ou DHL si on atteint l'objectif...

Guy Birenbaum signale dans le Figaro un texte assez ridicule de Pierre-André Taguieff sur "la chasse aux sorcières" depuis l'affaire Baupin. Je crains l'accusation de chasse aux sorcières à mes questions. Il ne s'agit pas de chasse aux sorcières. Il s'agit de bien comprendre, de décrypter, un cas d'érotisation, comme si la femme ne pouvait jamais échapper à ça, même de la part d'autres femmes. Comme si on ne devait jamais y arriver. Envie d'avoir le fin mot de l'histoire, pas de lyncher...

Au passage, les 64 commentaires à l'article de Libé (c'est-à-dire ceux qui ont passé le filtre de la modération) sont assez effrayants :
- Rien de plus grave à dénoncer, les morts dans le désert syrien, etc...
- Opération de com' pour détourner l'attention des verts
- Elle a un problème cette femme, c'est bien une ''verte''', toujours à se plaindre pour n'importe quoi
- commentaires +/- gras/libidineux
- elle préfèrerait être couverte des pieds à la tête et n'être vue que par son mari,
- etc, etc...

Heureuse que le forum d'@si m'épargne ce genre de réponse...

Bien à vous tous,
Bon, puisqu'il faut analyser les photos, celle du 11 mars qui la montre dans son bureau, assise et les mains croisées en haut des cuisses possède également une forte connotation sexuelle, masculine cette fois. En effet, le mât du drapeau européen en arrière-plan paraît jaillir de son entrejambes.

Photo bâclée, qui dénote d'un amateurisme évident dans tous les domaines : politique, comm', éthique...
Sur les deux photos elle croise les mains sur sa cuisse droite.
Il faut la rassurer, tout va bien : au premier coup d'oeil, j'ai pensé que son décolleté lui posait problème ... s'il s'agit de sa cuisse, ben c'est idem, y a pas mort de petite culotte.

Autant je comprend qu'on veuille une certaine pudeur, autant je ne comprend pas le choix des habits. Qu'elle mette un caleçon moulant qui descend jusqu'à ce que sa pudeur l'autorise, ou qu'elle décompresse, parce que avec ce genre de robe légère et cette mentalité, c'est la panique à bord de tous les instants.
Il n'y a pas que les femmes qui sont victimes de photos sexistes :

http://cache3.asset-cache.net/gc/472309070-jean-marie-le-pen-frances-far-righter-and-gettyimages.jpg?v=1&c=IWSAsset&k=2&d=GkZZ8bf5zL1ZiijUmxa7QaC3zpo%2F89ja4GZXM1zn9jpYLvbm8uqiTVs8WCIx1qrmgz6qNXWQdJP5E95ZLqzh3w%3D%3D

http://cineatrexpos-2.hautetfort.com/media/02/02/1267228896.jpg

http://cache.20minutes.fr/photos/2015/07/01/jacques-chirac-vacances-0c09-diaporama.jpg

http://img3.closermag.fr/var/closermag/storage/images/media/images-des-contenus/actu-people/politique/photos-wtf/20151229-alain/alain-juppe-sur-la-plage-de-boucan-canot-a-la-reunion-le-22-decembre-20156/5022166-2-fre-FR/Alain-Juppe-sur-la-plage-de-Boucan-Canot-a-la-Reunion-le-22-decembre-2015_exact1024x768_l.jpg

https://static.mediapart.fr/etmagine/default/files/media_64525/AOUT_2003_13.jpg?width=845&height=634&width_format=pixel&height_format=pixel

Les politiques ont pour vocation de nous faire rire, pas de nous faire pleurer... Chirac l'avait compris. Hollande est sur la bonne voie ; dans 5 ou 6 ans peut-être... Une bonne raison pour voter pour lui en 2017.

J'adore celle de Chirac... Point de décolleté, ni de jupette. Celle de Copé est honteusement sexiste !

Désolé...
Déjà, pourquoi y a-t-il autant de photos dans les journaux ?
Baupin-Pompili même engeance.
Puissent les propos de cette dame permettre aux hommes d'en comprendre davantage sur l'image de la femme. Perso ça m'a aidé.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.