42
Commentaires

Scoop du Figaro : les habitants du Nord ont un cerveau !

"Bienvenue chez les ch'tis" colle décidément à la peau de la région Nord-Pas de Calais.

Derniers commentaires

Et elle va ou la juju !?
veut pas l'dire?
ziva, fais pêter.
Armentières c'est la ville à Line Renaud !!!!
Une fidéle à Bling Bling !!!
Bon sans rire , le Figaro (rien que le nom m'amuse)
a vraiment une vision Parisienne de la géographie française .
Bergues c'est déjà ce qu'on appelle la Flandres Française comme
Hazebrouk et Armentières . La vrai langue parlée dans ses coins là
c'est le Flamand comme de l'autre côté de la Frontières (on parle Français aussi).
Pour ce qui est du "parlez chti" il y a de nombreuses variantes dans
le département du nord . Le patois parlé à Valenciennes n'est pas le
même qu'à Douai , Avesnes ect.. En ce qui concerne le 62 on ne parle
plus de "chti" concernant les personnes mais de "Boyaux Rouges" !!!
Les amis du Pas de Calais confirmeront .
Pour en revenir au Figaro, je crois qu'il faut leur expliquer qu'au delà du
périphérique il existes une France riche en parlé et cultures diverses .
Extrait d'un dialogue avec un homme, la trentaine, normalement constitué et éduqué :

- je pars à Lille l'année prochaine pour mes études !
- hein ? Lille ? LILLE (mine horrifiée), qu'est-ce que tu vas foutre à Lille ? Mais faut un PASSEPORT pour aller à Lille !

Les mots en italiques ont été prononcés en criant...
Pff.

Peut-être est-il devenu journaliste au Figaro ?
enfin bon bref si c'est pas une référence au film, le nord pas de calais n'existe plus ! c'est quand même triste !
HS ;
beau film,
ce soir sur ARTE
gamma
La personne qui rédige le petit article en Une est-elle la même que celle qui a écrit l'article en page intérieure ?

Les sœurs ne sont pas d'Armentières mais de Fleurbaix et ont suivi leurs études secondaires à Beaucamp-Ligny.

Armentières est seulement citée en tant que ville natale de Dany Boon.
Le plus agaçant dans cette histoire est que la journaliste du Figaro qui a commis cet article a pour patronyme Simons, le même que le célèbre chansonnier lillois, prénommé Léopold, à qui l'on doit, entre autres, le cultissime «L'Cat dins l'horloche». Elle ne doit pas être de la même famille, du moins espérons-le.

A sa décharge cependant, les approximations (si l'on peut dire) géographiques de son papier ne sont pas plus graves que celles commises par Dany Boon dans son film, situant la Cité des électriciens de Bruay-La-Buissière à vol de mobylette de Bergues, encore que la personnalité préférée des Nordistes avait une excuse scénaristique.

Pour répondre à Rune, dans leur immense majorité, les habitants du Nord-Pas de Calais sont extrêmement fiers de «Bienvenue chez les Ch'tis", président du conseil régional en tête qui, s'adressant à ses troupes avant le lancement du film disait : « dans cette ambivalence permanente du rire et des larmes, de la tendresse et parfois de la taquinerie, Dany Boon représente le Nord-Pas de Calais dans ce film. Je ne dis pas que c'est un film de Bergman, je ne dis pas que c'est un film d'Antonioni, mais c'est un film remarquable, qui nous touchera. » Rétorquer que le film donne une image désastreuse de la région et de ceux qui y vivent, c'est risquer d'être privé de vinaigre pour y tremper ses frites. Voilà pourquoi moi, je ne m'y risque pas.

Message personnel pour Justine : vous n'avez corrigé qu'à moitié. Et le titre ? ;-)
Décidément le Figaro donne dans la sénilité-débilité précoce. Tenez, moi mon père était lorrain, ma mère bourguigonne, je suis née à Paris, j'habite en Picardie, je trempe mes sardines à l'huile tous les matins dans mon café. Je n'ai pas mon bac, ça risquait pas je n'ai pas fait de secondaire pas comme on l'entend habituellement. Qu'est-ce que ça prouve ?

En tout cas merci Justine.
est ce que l'auteur de cet article as obtenu son bac ? bergues c'est plus proche de Dunkerque que d'Armentière, là où une triple débile a obtenu une moyenne supérieure à 20 (http://www.lavoixdunord.fr/actualite/L_info_en_continu/Region/2009/07/07/article_dunkerque-une-lyc-eacute-enne-d-eacute-c.shtml) chose qui arrive depuis 3 ans ! Pour les fromages une petite liste s'impose : le vieux lille, le fromage de bergues (c'est pas une blague !et il a sa petite odeur bien personnel aussi !), le mont des cats, le pavé des Flandres, la brique du nord ,.... j'm'arrête là, ça commence à me donner faim !
ahlala ces clichés... marre marre marre de passer pour des bouseux...
Hénin-Beaumont, les 4 filles du dr Bac..., je commence à en avoir plus qu'assez d'entendre parler de ma région d'origine comme ça !

Pour les journalistes du Figaro : dans mon lycée, quand j'ai passé le bac, yavait des triplées qui ont eu le bac en même temps, dans des filières différentes mais avec la même mention. Un voyage à Lens (les mines, toussa) s'impose :-)
Et pas d'article du Figaro sur ces gens du sud qui dépassent les 20/20 de moyenne (malgré les olives au pastis) ?
Armentières ? of course

- Qu'est-ce que cela, Armentières ?
- Une petite ville sur la Lys ! je n'aurai qu'à traverser la rivière et je suis en pays étranger.....


(Alexandre Dumas, Les Trois Mousquetaires)
Le Figaro aurait même pu titrer, avec un peu d'audace : «Baccalauréat mention très bien pour quatre bonnes sœurs»

Toutes les quatre gardent un bon souvenir de Michel d'Halluin, directeur de Sainte-Marie à Beaucamps-Ligny, école réputée dans la région où elles suivirent leurs études secondaires. [...] Et si vous trouvez mieux ailleurs… Les paris sont lancés.

Les intellos ne vont pas l'école publique, c'est bien connu...

Et sinon, la sœur cadette est aussi une grande amie de la planète : «Charlotte (...) vient de terminer sa première année d'études d'ingénieur en empochant un prix. Choisi parmi 90 autres, son projet réalisé avec la collaboration de Total a rallié tous les suffrages. Le sujet était austère. Difficile d'imaginer il y a encore quelques années un beau brin de fille de vingt ans plancher sur “la manière dont protéger du gel les plates-formes pétrolières de l'Arctique” ! Cela vaudra à Charlotte un voyage à Sao Paulo en novembre où elle présentera son programme lors d'un séminaire consacré à l'ingénieur du XXIe siècle. En attendant l'Australie et le Queensland.»

Vive le développement durable des plates-formes pétrolières de l'Arctique. Espérons que Charlotte n'ait pas choisi Total «par hasard» !
Ces quatre soeurs sont une véritable gifle claquée sur la figure rougeaude de la région Nord-Pas de Calais.
Un grand merci au Figaro d'avoir su souligner avec justesse cette exception culturelle au pays des pédophiles, consanguins, chômeurs et alcoolos.
Ah, c'est énorme.

Et en plus Brice, il arrive à s'incruster sur la Une du Figaro pour faire sa com'
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.