16
Commentaires

Passages à niveau dangereux : en un an, on est passé de 34 à 23 suppressions

Il y a un an ...

Derniers commentaires

Quijoda> Ne tirez pas sur le messager, Justine Brabant fait un récapitulatif, c'est une enquête de journalisme, chaque point est vérifié, chaque affirmation est contre-vérifiée, chaque doute engendre le conditionnel. Ce n'est pas une chronique, qui sont en rose sur @SI, où là effectivement un(e) chroniqueur/euse exprime un avis personnel sur un sujet.

Par contre pour la deresponsabilisation, je partage votre point de vue, ce genre de mesure consiste à retirer au citoyen la responsabilité de ses actes et de ses erreurs, et de l'infantiliser en considérant qu'il n'est pas foutu de comprendre que quand cela clignote en orange il ne faut pas passer (et je rappelle que cela clignote pour que les daltoniens comprennent aussi).

C'est une tendance générale, et je n'arrive toujours pas à admettre par exemple qu'on me dise à chaque station de RER un peu en courbe : "attention à la marche en descendant du train". Sans rire ! je n'avais pas pensé tout seul qu'en descendant d'un train il puisse y avoir une marche !

Et cette dérive dérive elle-même vers encore pire: dans certaines stations de RER/métro, on peut aussi entendre "Ne tentez pas les pickpockets, et patati-patata[...]"
Ah ben, si un pickpocket me vole, c'est ma faute, je l'ai tenté ! Bref, même le voleur n'est plus responsable de son délit, et moi par ailleurs je suis trop bête pour ne pas savoir fermer mon sac dans un lieu bondé !

Et n'oublions pas de préciser que "FUMER TUE". Sans blague ?

Et n'oublions pas qu'il faut boire plus d'eau quand il fait chaud (cf. contenu quasi exclusif des journaux télé lors de la fameuse canicule).
Merci Justine, enquête très complète comme d'habitude.
Pour avoir fréquenté certaines des parties prenantes de ce dossier, cette question de la suppression et de la sécurisation des PN est vieille comme mes robes, enfin les vieilles, et n'est pas prête d'être résolue, car à votre avis pour supprimer un passage à niveau, que faut-il ? construire un ouvrage d'art dans la plupart des cas, et ça, c'est long et fastidieux, parcourez la nationale entre Metz et Reims, et comptez le nombre de PN, vous verrez l'ampleur du dossier, il faut des tas de négociation avec des tas de partenaires pour changer le paysage, bonjour le chantier.


http://anthropia.blogg.org
Objectivement, il y a moins en moins de passages à niveau et les accidents de PN sont montés en épingle. Le pourcentage de tués sur ce type d'accident doit être minime mais cela alimente le fantasme. Un moment on supprimait les arbres car les conducteurs bourrés se tuaient en les percutant. On pourrait aussi supprimer les carrefours, les passages pour piéton etc.
Est ce vraiment un problème? Il faut le faire griller un passage à niveau, ils sont signalés, il y a une sonnerie, il y a un feu rouge clignotant, il y a une barrière. Et des mecs trouvent le moyen de percuter un train. Supprimons les trains alors.
On est dans le n'importe quoi médiatique encore une fois.
Vous republiez à juste titre la photo du bus anonyme grillant un passage à niveau qui avait fait l'objet d'un reportage TF1 puant le bidonage. A l'époque il avait été écrit qu'une enquête de la préfecture devait identifier le bus.
Je vous en avais demandé des nouvelles (de l'enquête) le 06/10/2008.
Qu'en est-il aujourdh'ui?
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.