10
Commentaires

On séquestre les présidents ? On monte une liste aux Européennes ? Comment traiter un journaliste du Monde ?

C'est l'arme de mobilisation massive des enseignants-chercheurs en grève : les "listes de diffusion". Jérôme Valluy, enseignant-chercheur qui propose de boycotter Le Monde, évoquait leur importance sur notre plateau vendredi 10 avril. Qu'est-ce que c'est ? A quoi ça sert ? Comment ça marche ? Petit voyage dans l'universisphère, parmi les suggestions les plus diverses : référendum interne, séquestration (résolument non violente) des présidents d'université, ou présentation d'une liste aux Européennes.

Derniers commentaires

Reçu par mail (par une liste de diffusion, également), de la part d'une coordinatrice du mouvement à Lyon II :

Bonjour à tous,

Pour information, la mobilisation universitaire fera demain la première page du
monde (17/04/09), avec en page 9, une photo de la manifestation de jeudi
dernier à Lyon, avec une galère, une croix, des hopplytes et des romains... se
déguiser fait venir les médias!!



(Je ne ferai pas de commentaire ironique, mais guetterai la une de demain !)
Ah ! réaliser des pancartes, affiches, banderoles, etc.

Voilà des actions utiles, efficaces, nouvelles, passionnantes, courageuses, porteuses d'espoir et de renouveau...

Au fait c'est quand les merguez-frites-bière ?

***
J'ai déja rapporté à plusieurs reprises ce qui est advenu du mouvement des étudiants en travail social l'année dernière :

Une situation impossible (plus de stages, donc plus de formation et donc plus de diplômes)
Des tiraillements entre les étudiants eux mêmes
Des revendications peu lisibles
Pas de relais dans les médias

Du coup, un an après rien n'a bougé.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.