Commentaires

Nice : une policière municipale dénonce l'Intérieur. Cazeneuve porte plainte

La polémique sur le dispositif policier déployé le 14 juillet à Nice ne désenfle pas, plus d’une semaine après l’attaque au camion qui a fait 84 morts sur la promenade des Anglais. Après les accusations sérieuses portées par Libération contre le ministère de l'Intérieur accusant l’Etat de "failles" et de "mensonges" sur la présence policière le soir de l’attentat (lire notre enquête), c’est la responsable de la vidéosurveillance de Nice qui monte au créneau dans une interview au Journal du Dimanche (JDD), affirmant avoir subi des pressions du ministère de l'Intérieur lui donnant ordre de rendre compte de faits qu'elle n'a pas vus. Ce dimanche, le ministre riposte en annonçant sa décision de plainte pour diffamation.

Il n'y a pas encore de commentaire

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.