32
Commentaires

Navalny et Bernanos, détenus d'ici et de là-bas

Toutes les télés françaises ont montré dimanche soir l'arrestation, à Moscou

Derniers commentaires

Quand je pense à tous les journalistes en France qui sont assassinés depuis des années, dans un silence coupable de Daniel Schneidermann, et qui sont des opposants à Hollande et à Sarkozy, ces clowns qui posent en posture de surhommes, j'en ai les larmes aux yeux.
Pauvre Polistkaya, qui dénonçait la corruption française, à Nemstov mort sur un pont de la Seine au pied de l'Elysée, Pribylovsky trouvé inanimé chez lui à Paris....
Jamais de tout cela en Russie, évidemment !

D'ailleurs, le fait que notre démocratie est imparfaite justifie parfaitement l'autoritarisme de Poutine. Et réciproquement !
D'ailleurs, votons Le Pen, afin de parfaire notre dictature.
La russie a tellement raison, on devrait faire ca en france : envoyer l'armee en surnombre pour chaque petite manifestation et arreter arbitrairement 5-10% des manifestants.

J'aime votre forumisme Daniel.
Votre idee de mettre en parrallele la situation de la russie avec celle de la france sans reel effort de comparer c'est beau.
Liberte, droit de l'homme violence policiere,etc... il y a des problemes en russie mais il y en a aussi en France => circulez il n'y a rien a voir.

En russie il y a une manifestation pacifique ou 500 personnes sont arretees. En france aussi on arrete des gens dans les manifestations la preuve le cas Antonin Bernanos et meme qu'ils sont condamnees bien plus lourdement qu'en russie (20X) => circulez il n'y a rien a voir

Antonin Bernanos mis au rend d'opposant politique et enfermer pendant 300jours (peu importe s'il est soupconne d'avoir brule une voiture).
Quid de la russie ?
je vais chercher prisonnier politique en russie et voila que je tombe sur un blog fasciste de mediapart
Ou encore les agents de la CIA de Amnesty international

et je ne parle meme pas de ces nazis de memorial

Mais bon on va se contenter de dire que en france comme en russie il y a des prisonniers politique => circulez il n'y a rien a voir

@si c'est votre gagne pain apres tout, et j'apprecie beaucoup votre site alors vive le forumisme.
Antonin, sa mère Geneviève, son père Yves ont mis des mots sur la situation qu'ils vivent. Le premier de cette série est disponible ici : https://www.prison-insider.com/testimonials/larrestation
Merci Daniel, je ne comprends pas les asinautes qui s'excitent sur cette chronique et la précédente. Elles me semblent au contraire de leurs accusations faire preuve d'une prise de recul salutaire. Il est important de faire des parallèles entre la situation catastrophique du droit des justiciables en France et celle en Russie, que l'on admet plus facilement comme une atteinte aux droits de l'homme.

Faudrait qu'Anne-Sophie reprenne ses chroniques sur les mots. Il y a des mots et des expressions que les français ne prononcent jamais à leur propre égard : corruption, autoritarisme, atteinte aux droits de l'homme, atteinte aux libertés, police politique...

Pourtant nous sommes en plein dedans. Un ami américain ayant travaillé en France me racontait une petite expérience sociale : à chaque fois qu'il évoquait la corruption en France, qu'il avait eu l'occasion de côtoyer de près, les français auxquels il s'adressait était systématiquement offusqués. "Comment ça ! Parler de corruption, ici ?! On est pas en Amérique du Sud ! blablabla..."

Et pourtant, l'ami en question avait vécu de près la corruption organisée dans la recherche publique : obtention des crédits de l'ANR, obtention d'un poste dans l'institut, financement abusif de start-ups créées par des directeurs de recherche avec les fonds de leur institut (véridique : avances de trésorerie gratuites, prestations gratuites, accès sans contrepartie aux brevets...). Tout ça grâce à l'influence d'un directeur auquel tout le monde cède car il a obtenu un poste pour un conjoint en galère, trouvé une combine pour prolonger un CDD au delà des 5 ans de la loi Sauvadet... Et j'en passe...

A une autre échelle, j'ai également indirectement trempé dedans quand j'étais salarié avec de la subvention pour des travaux techniques destinés à une unique entreprise, des activités de développement informatique financées par des crédits de formation continue, des crédits européens consommés à tout autre chose que le projet initialement défini, des politiques sous tutelle des industriels...
Ce n'est pas pour rien que la France est 23ème au classement de Transparency International en termes de corruption (au niveau des Emirats arabes unis et du Chili !).

Bref, de la belle corruption, de la vraie, avec de l'enrichissement personnel, du fonctionnaire véreux et du politique mouillé jusqu'au cou,... Du bien pire que les quelques dizaines de milliers d'€ de Fillon. Mais le français est trop fier pour se dire corrompu, donc préfère fermer les yeux...

Voilà, ces histoires d'emprisonnement politique, des deux côtés du continent, me rappellent à cette anecdote. Car comme pour la corruption, le français ne veut pas admettre qu'il vit sous l'autorité d'un suzerain, qui possède droit de vie et de mort sur ses sujets (je n'évoque pas les assassinats sans procès commis par l'armée française... sous autorité directe du PR!). Alors certes, c'est plus subtil que chez Poutine, mais c'est quand même bien du lourd.

Et qu'on ne vienne pas me dire qu'à partir du moment où j'ai le droit d'écrire ces mots tout va bien hein. D'une, rien ne dit que ce forum n'est pas surveillé. De deux, écrire ces mots ne libère pas les détenus en préventive ! Et s'il suffit d'autoriser l'écriture de ce genre de propos pour paraître blanc comme neige, je trouve ça quelque peu facile...
Qu'est-ce qu'un opposant ?
L'opposant est un mammifère de l'espèce homo sapiens qu'on ne trouve qu'en Russie.
Le premiers individus de ce taxon sont apparus en URSS à l'époque soviétique. On a cru cette espèce éteinte, victime de la démocratisation du régime (à l'époque de Gorbatchev et Eltsine), mais fort heureusement certains d'entre eux ont survécu.
Plus large que la défense des militants, il faudrait protester contre les abus de la préventive, qui sur-peuple les prisons et chamboule des vies. Ainsi que contre la lenteur de la justice, qui fait qu'un "petit" délinquant est parfois jugé et condamné des années après, alors que sa vie s'est réorganisée, détruisant tous les efforts qu'il a pu faire entre temps pour "bien se conduire".

J'ai même le souvenir, déjà ancien, d'un mec en préventive tué par son voisin de cellule. Ce qui devrait entraîner une réflexion sur un autre aspect de la question, la présence en prison de malades mentaux, non soignés bien sûr, ce qui est une abomination envers eux et envers la société.

Une émission sur les prisons?
"Bernanos a été identifié par un témoin anonyme, qui s'est avéré être un policier, comme le manifestant qui a cassé la vitre arrière de la voiture de police, à l'aide d'un plot."

La syntaxe de cette phrase peut laisser croire que le manifestant qui a cassé la vitre était aussi un policier. Si vous ne voulez pas être la source de malentendus, je suggère d'insérer "étant" : "comme étant le manifestant".

Faisant partie de ceux qui avaient oublié cette situation, je vous remercie pour cette chronique!
Déjà vous validez le decodex en le prenant comme référence.
tss tss

Ensuite j'ai voulu vérifier le silence des médias russes et 15 sec plus tard je tombais sur ça:
https://francais.rt.com/international/35832-partisans-opposant-russe-alexey-navalny-manifestent-contre-corruption-moscou
et ça
https://fr.sputniknews.com/russie/201703261030630804-moscou-interpellations-manifestation/
En français certes, je ne parle pas le russe, mais bon...

Et puis le choix des mots
un militant "antifasciste", "bourgeois", "blanc" dont les "médias" français ne parlent pas.
un "opposant" dont la "propagande russe" ne parle pas

Quitte à faire un parralèle, vous auriez pu qualifier aussi le russe, c'est pas les options qui manquent...

Tout va bien dans votre déconstruction? C'était juste hier?
L'Obs avait déjà évoqué le cas http://tempsreel.nouvelobs.com/justice/20170110.OBS3648/voiture-de-police-incendiee-a-paris-un-si-fragile-temoignage.html et le Parisien, cette journée à Nanterre http://www.leparisien.fr/nanterre-92000/a-la-fac-de-nanterre-soutien-a-antonin-etudiant-detenu-apres-l-attaque-de-policiers-02-03-2017-6727824.php

Clairement, c'est louche, en même temps les juges (car ce sont bien eux qui décident ici) marchent sur un fil avec d'un côté la pression des flics (elle est un peu légitime, vu les faits : et le témoin qui s'avère un flic, a-t-il un intérêt à désigner un innocent, alors que sa mission à ce moment-là est d'identifier un coupable ? je comprends que par orgueil et esprit de revanche il va avoir du mal à reconnaître s'il s'est trompé, cela dit), de l'autre le mouvement (légitime lui aussi) contre les violences policières.

Qu'en dit Maître Eolas ?
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.