17
Commentaires

Les députés découvrent l'arme du "buzz" sur internet

C'était l'information qui occupait toutes les radios du matin. Dans la nuit du mardi 20 janvier, les députés de l'opposition ont claqué la porte de l'hémicycle après de vifs incidents les opposant à l'UMP. Et pour les images, pas besoin d'attendre les JT : les socialistes les avaient obligeamment mises à disposition sur Dailymotion ! Plus de doute, pour les députés, le "buzz" internet est devenu un outil de communication politique comme les autres.

Derniers commentaires

Disputes aujourd'hui dont on parle beaucoup, retraites parlementaires en juin 2007 (votées par Debré et tous les députés) dont-on a pas entendu parlé ni vu à la télé ou sur internet. Allez voire sur le site Retraites et avantages des députés, on peut travailler plus pour les payer plus, (pas le moral moi aujourd'hui)
Je comprends David Abiker. Face à Daniel Schneidermann qui donne toutes les vertus à internet, il remet les pendules à l'heure. Ce que je pense personnellement, c'est qu'internet n'est qu'un outil technique qui ne révolutionne pas la démocratie.

Internet est un outil qui s'ajoute (et ne se substitue pas) à l'acte de se déplacer pour rencontrer autrui. Par exemple :

- avec la technologie on peut avoir un home-cinema et louer des films par ADSL (VOD), est-ce vraiment comme se rendre physiquement dans un lieu public en attendant la sortie du film qu'on veut voir ?

- avec la technologie on peut signer des pétitions par internet, est-ce vraiment la même chose que de se faire aborder dans la rue ou par un ami et passer plusieurs minutes à discuter avant de signer ?

- avec la technologie on peut partager des vidéos et voir un député s'énerver contre un autre député - chose qu'on ne verrait pas à la télévision (une autre technologie) - est-ce la même chose que de se rendre à l'Assemblée et sentir l'ambiance, voir même discuter avec un député ?

- avec la technologie on peut voter électroniquement par internet, est-ce la même chose que de se rendre physiquement dans un bureau de vote le jour J ?

- avec facebook on peut augmenter le nombre de ses relations de travail, de militant, de loisirs, etc et discuter avec des milliers de personnes. Est-ce la même chose que de se rendre à des réunions, des salons, des conférences, etc ?

- avec la technologie un chanteur peut murmurer dans son micro. Est-ce la même chose que le chant d'une chorale ou d'un chanteur d'opéra ?

- etc

La technologie est un atout supplémentaire à la vie courante, mais ne remplacera jamais l'acte volontaire de se déplacer physiquement. La démocratie est constituée d'actes contraignants et de procédures à comprendre et à vivre. Vivre libre est difficile. La technologie et internet sont un plus mais il ne faut pas croire qu' internet (dailymotion, facebook, les blogs, etc) ne soit autre chose qu'un média, comme la télévision ou la presse écrite.
juste à titre d'info, quelqu'un a-t-il reconnu la députée qui prend la parole à la fin de la vidéo faite par LCI ?
juste pour me souvenir du nom de cette visionnaire " mr lefebvre a méprisé la loi,la loi elle se fera dans la rue ,faudra pas venir pleurer"
(je ne connais pas assez les subtilités de la loi sur le fonctionnement du parlement pour savoir si elle a raison ou tort dans la 1ère partie de son intervention ; en revanche pour la fin, je me demande si les umpistes ne devraient pas être un peu plus à l'écoute du peuple qui commence à gronder...)
Vous signalez que "Ce sont le député François Brottes, Thierry Lamaire et Xavier Julien, directeur de la communication du groupe, qui ont monté la vidéo, "jusqu'à 6h30 du matin". D'où les imperfections du montage, étranges bips vidéos (correspondant aux touches de contrôle du volume d'un Mac) et autres images figées."


Le côté artisanal de la vidéo et du montage serait-il lié au fait que nos députés apprentis-monteurs n'ont pas utilisé un logiciel professionnel (dont ils n'auraient pas pu sans formation idoine maîtriser toutes les subtilités), mais le logiciel grand public fourni à l'achat d'un Mac, intitulé iMovie? A priori, c'est l'impression que j'ai eue en voyant le montage... Ce logiciel est très intuitif, et même plutôt bien fait, il n'en reste pas moins que, s'il permet de bidouiller assez vite un montage correct, il garde le côté "artisanal" des logiciels grand public...

Nota Bene: si je ne m'abuse, le film autobiographique et semi-expérimental Tarnation (fiche ouiquipedia), de Jonathan Caouette a été monté avec iMovie. C'est le seul exemple que je connaisse de film diffusé dans les salles obscures aqui fut construit avec ce logiciel grand public.
A propos de la vidéo sur ce qui s'est passé à l'assemblée mardi soir, il était amusant de voir la réaction de la journaliste qui interviewait Jean-Marc Ayrault juste avant le début de la séance des questions au gouvernement.
M. Ayrault évoquait cette vidéo postée sur Dailymotion et la journaliste l'a interrompu en lui disant que nous étions sur le service public et qu'elle ne faisait pas de publicité pour un média privé !

Mais sans cette vidéo aurait-on connu cet épisode ?
Mais ça va être un peu difficile de faire manger son chapeau à la droite. C'est un grand sombrero (ou même ils ont mis un parasol en guise de sombrero, parce qu'ils en ont un gros paquet de choses à revoir...).
Cette menace d'absence des députés de l'opposition... On espère qu'ils savent ce qu'ils font. Est-on sûr que les députés de droite ne vont pas dire "chouette alors".
Un buzz non repris partout en gros par les JT, les radios, la presse écrite (surtout les gratuits), est un buzz de rien du tout. Et j'ai peur que comme pour le reste, le gouvernement s'assoie dessus et fasse diversion.
Il n'y en a vraiment qu'un seul et unique député de droite courageux?
Le buzz peut à la rigueur fonctionner si cela rend plus courageux d'autres députés de droite (ça couvre leur retournement de veste face à l'opinion publique, vis à vis de leur électorat de droite). Mais c'est pas gagné car la situation doit être bien verrouillée pour que le président de l'assemblée se permette ce manque de respect envers nos élus.
Le procès verbal disponible sur le site de l'Assemblée est édifiant.
Le comportement d'Accoyer est injustifiable, il suffit de voir les 67 amendements balayés d'une façon plus que méprisante. S'il avait un quelconque sens de l'honneur, il devrait effectivement démissionner immédiatement, comme le demandent les députés socialistes.

Pour le procès-verbal en question, c'est par là.
de 6' à 6'36 FILLON aujourd'hui à l'assemblée http://www.assemblee-nationale.fr/13/vod/videoquestions/090121.html

"comment pourrait-on accepter dans une démocratie que l'opposition puisse indéfiniment bloquer un débat ;
chacun comprends que l'opposition veuille défendre ses arguments,
chacun comprends que l'opposition ait le droit de déposer des amendements et de les défendre et personne ne remets cela en cause,
mais quelle est la démocratie quelle est la collectivité locale gérée par l'opposition dans laquelle on pourrait pendant des semaines et des semaines bloquer le fonctionnement simplement en répétant inlassablement les mêmes mots et les mêmes phrases"

les parlementaires de l'opposition ont raison d'utiliser le buzz internet sinon comment serions nous au courant de ce qui se passe à l'assemblée : qui regarde LCP le mercredi après-midi ??? pas moi !!

voilà une partie du texte de FILLON cet après-midi, et dans la même phrase, il dit tout et son contraire : il comprends la démocratie mais la dénonce quand elle bloque son avancée personnelle !!!
puisque FILLON est toujours plus malin que tout le monde, qu'il explique alors comment discuter d'une loi à l'assemblée, pour éventuellement la modifier, parce qu'on n'en veut pas, quand on est un député de l'opposition ;
comment faire, alors que le circuit des lois depuis sarko est toujours le même : loi écrite et décidée à l'élysée, puis l'élysée demande, pour amuser la galerie, à une commission bidon de la "débattre", et finit par la donner à voter à environ 350 députés abêtis et serviles...........
que FILLON si malin nous donne un bon tuyau pour ne pas faire passer les lois exécrables sorties de l'élysée depuis mai 2007 autrement qu'en débatant à l'assemblée ??
je suis sûre que les députés socialistes seraient preneurs plutôt que de passer leurs soirées à discuter d'amendements, débats qu'ils savent dès le départ inutiles puisqu'ils sont en minorité !!!
bravo la démocratie sarkozyste !!
le vrai problème de cette assemblée ce sont les 350 (?) députés umpistes qui ont définitivement perdu leur libre-arbitre avec leur honneur !!
mais députés umpistes qui doivent faire la fierté de FILLON puisque obéissant sans discuter à ses injonctions, bravo !!
IIs auraient pu ajouter ça au montage.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.