6
Commentaires

Le sens de l'effort : M6 et la "pédagogie" façon militaire

Commentaires préférés des abonnés

Oh là là là là ! 

Y’a pas moyen de mettre des droits sur l’utilisation des mots ? 

Les fabricants de chocolat ils ont réussi à interdire qu’on appelle chocolat ce qui n’en est pas. Y’a les appellations contrôlées pour les fromages et les vins(...)

C'est en effet de la pédagogie: de la pédagogie noire. 


Ce qui me consterne, dans cette émission, c'est que les enfants ne font pas preuve de leur lucidité et pugnacité habituelles. Ils sont comme empêchés. Par quoi? 


Ils justifient beaucoup,(...)

Derniers commentaires

Il y a un biais gigantesque derrière cette n-ième exploitation commerciale du retour aux vraies valeurs: les jeunes de M6 sont volontaires, alors que les élèves de l'Education nationale n'ont pas choisi d'aller à l'école.

Il existe un courant pédagogique qui a été appelé "Schwarze Pädagogik" ( "la pédagogie noire" ) .


C'était une méthode éducative en Europe  au XIX° siècle .


L'éduation était fondée sur les châtiments corporels et la manipulation mentale : c'est une forme d'apprentissage de la soumission à l'autorité .


En opposition à ces méthodes, Janusz Korczack  avait dans la Pologne de  l'entre-guerre développé dans un orphelinat une méthode éducative alternative : "le droit de l'enfant au respect" .

Oh là là là là ! 

Y’a pas moyen de mettre des droits sur l’utilisation des mots ? 

Les fabricants de chocolat ils ont réussi à interdire qu’on appelle chocolat ce qui n’en est pas. Y’a les appellations contrôlées pour les fromages et les vins, l’es copyright sur les noms de certains produits ou marque mais tout le monde peut dire «  pédagogie » ?!


Ouais, c’est normal, on dit ce qu’on veut, c’est bien cette liberté-là. 


Mais c’est cher, la liberté. 


Le prix à payer c’est d’entendre un chefaillon  médiatique parler de « pédagogie » pur d’écrire ce qu’il fait. 

Pourquoi pas «  recette » ou «  traitement » ou «  procédure » ou «  chou-fleur » hein ? 


C’est la fête, tout peut s’appeler n’importe comment ! 


Allez vas-y mon pote instructeur, parle de pédagogie, tu me fais rire ! 


Du coup, tu permets que je t’appelle guignol quand tu fais le zozo pour les caméras, hein. Et que tes stagiaires je les appelle victimes d’une époque qui se contemple à victimiser ? 

Et que les créateurs de ce programme M6 je les appelle des grosses merdes ? 



Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.