4
Commentaires

"Le Monde" chronique une biographie de Xavier Niel...

Pas touche à la vie privée ? Les journalistes Solveig Godeluck des Echos et Emmanuel Paquette de L'Express publient ce mois-ci Xavier Niel, La voie du pirate aux éditions First, une biographie du patron de Free. L'occasion pour Le Monde - dont Niel est propriétaire - de chroniquer le livre et d'évoquer, entre les lignes, la vie privée de son patron. Qui a missionné son avocat pour amputer La voie du pirate d'un chapitre entier.

Derniers commentaires

Niel est aussi connu pour le peu de respect qu'il a de ses salariés et du dialogue social. Récemment Politis et Mediapart l'on montré.
Mais déjà en 2012, un journal peu suspect de sympathies gauchiste comme "Liaisons sociales" (journal professionnel sur le droit social) publiait un article intitulé : "Chez Free, le social aussi est light, Iliad, la maison mère de Free fondée par Xavier Niel, cultive la cool attitude. Mais, dans les faits, la pression est maximale, le social à plusieurs vitesses et le dialogue quasi inexistant."
Article paru dans "Liaisons Sociales Magazine: N° 132 du 04/05/2012.
"La belle et la bête", classe. C'est ce qui s'appelle se mettre des bâtons dans les roues. Dommage.
Ce type a fait fortune sur le dos de pauvres gens esseulés, ils leur mentait en leur promettant des rencontres sur le minitel, en fait les gens ne parlaient pas entre eux comme les site de rencontre, mais avec un opérateur , jamais sanctionné, ce type est un mafieu, comme tout les riches il a gagné sa fortune sur le dos de la misère et sans jamais avoir eu de déboires judiciaire, il a mentit sur le produit vendu chère très chère. Tout comme free qui s'et servit des infrastructure de France Telecom, payé avec l'argent public, le profiteur. Les journalistes du Monde et du bouquin ne sont même plus capable de savoir ce que courage veut dire, il le nome le pirate , waouh comme J Deep ? plutôt sympa comme appellation , pas courageux du tout , les courageux c'est les employées de Free qui doivent mal bosser a cause du manque d'infrastructure, de formation , de temps et d'argent .
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.