9
Commentaires

"L'abominable vénalité" de la presse française d'avant 14, dévoilée par le corrupteur russe

La presse en 1914 est-elle corrompue? C’est ce qu’affirme le journaliste et historien Philippe Simonnot sur notre plateau dans notre émission consacrée à l'engrenage de la guerre (et Jean-Jacques Becker y a fait brièvement allusion dans notre deuxième émission). Corruption ? On connait le scandale de Panama, à la fin du XIXe, dans lequel la compagnie chargée de creuser le canal avait acheté à coups de chèques le soutien de la presse française. Mais une autre entreprise de corruption de la presse est moins connue. Au début du XXe siècle, les journaux nationaux ont reçu de l'argent de la Russie pour présenter sous un jour favorable la Russie tsariste, et l'emprunt qu'elle a levé auprès des épargnants français. Cette corruption, dévoilée en 1923 par l'Humanité, sur la base de documents tsaristes exhumés par les bolcheviks en Russie, a fait l'objet d'un livre qu'@si s'est procuré (sans enveloppe).

Derniers commentaires

Il y a des panégyriques qui rendent soupçonneux ...

Le Monde serait-il achetable ?
Le dossier du Canard Enchainé consacré aux humoristes contient un supplément consacré au Canard Enchainé en 1914 (date de sa création).
Dans ce supplément, ils mentionnent que la presse française étant frappé de censure, il lui fut interdit de parler de la révolution russe quand celle ci arriva. Toutefois, les journalistes étant eux au courant, ils s'empressèrent de revendre leurs emprunts, qu'ils savaient ne bientôt valoir plus rien. Délit d'initié, en quelque sorte...
Merci beaucoup, c'est passionnant !
Séparation indispensable, même si elle souffre encore de nos jours de quelques brêches...

Quelques brêches... qui font penser plutôt à ce qui reste du Mur d'Hadrien !
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.