2
Commentaires

La Parisienne : L'art, oui, mais le vrai !

Derniers commentaires

génial.
Une chanson complètement libératrice pour tous les artistes qui sortent des cadres....
merci encore !
Clap Clap Clap ! Comme d'habitude.

L'Etat et les notables n'ont surement pas à chercher à normer l'Art pur comme ils cherchèrent à le faire en remettant des prix de l'Académie à des croutes au XIXème siècle tout en ignorant les peintres impressionnistes, qui touchent le plus de gens aujourd'hui.

Mais dès lors que l'Art n'est plus l'Art pur, c'est à dire dès lors qu'il s'installe dans la Cité, alors l'Etat peut imposer des normes, car il peut poursuivre d'autres objectifs que la liberté d'expression, qui doit bien sur rester reine quand il s'agit d'Art pur. Les vertus éducatives, pas trop de violence et d'idéologies stupides ou mercantiles, quand il s'agit de dessins animés et autres oeuvres adressées à la jeunesse. Pas trop de violence non plus quand il s'agit d'oeuvres qui prennent place dans des espaces de vie en société, statues, musiques, urbanisme, mais par contre des vertus qui permettent au gens de se sentir bien ensemble dans ces lieux. Pas trop d'oeuvres ésotériques dans des évènements culturels adressés à un large public. Et puis un peu d'art au service d'un roman national, ou d'une idéologie commune éventuellement, par exemple des personnages reflétant la diversité des origines dans la société française d'aujourd'hui, quand on fait des téléfilms.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.