18
Commentaires

Jacqueries, sans-culottes, Poujade : de qui descendent les Gilets jaunes ?

Commentaires préférés des abonnés

Les trois premières minutes, évacuées amicalement par Daniel, sont pourtant vitales, car en 3 minutes on a une réflexion sur l'utilisation de l'histoire par les militants, ses aspects positifs (rare, ça) et ses aspects négatifs. Sur l'utilité des com(...)

Merci.

Il se confirme, grâce à vous une fois encore, que pour comprendre ce que nous vivons il faut connaître ce que nous avons vécu.


Ils sont comme nous, ils descendent du singe ; mais y'en a qui descendent beaucoup  plus vite ...

Derniers commentaires

Les trois premières minutes, évacuées amicalement par Daniel, sont pourtant vitales, car en 3 minutes on a une réflexion sur l'utilisation de l'histoire par les militants, ses aspects positifs (rare, ça) et ses aspects négatifs. Sur l'utilité des comparaisons (rare aussi, on peut pas s'empêcher d'en faire, mais on se fait tacler) et sur les conditions pour que ce soit utile. Puis une réflexion sur le travail des historiens qui arrivent à très bien connaître le passé, mais pour le comparer au présent... qu'on connaît très mal (et surtout à l'avenir qu'on ne connaît pas du tout), ça coince. 


Merci Mathilde,  vous nous en apprenez non seulement sur l'objet de votre travail d'historienne, mais sur la manière correcte de travailler et de réfléchir. 


Un vrai travail d'éducation populaire. 


Je suis de celles qui pensent que le travail de "vulgarisation", si mal nommé puisque tous les mots qui font référence au peuple sont dégradés, est nettement plus difficile que la recherche de haut niveau. Et pourtant vital. En ce moment, je note un effort des intellectuels (de certains intellectuels) pour se rendre accessibles aux non spécialistes. Merci à eux, nous en avons besoin, nous allons en avoir de plus en plus besoin et il y a un vrai public pour ça.

Une référence à moi inconnue, celle des chemises vertes de Ruth Elkrief face à Ruffin. Au secours Mathilde !

Merci.

Il se confirme, grâce à vous une fois encore, que pour comprendre ce que nous vivons il faut connaître ce que nous avons vécu.


Et encore une chronique éclairante ! En ces temps où l'on ne cesse de mettre les lumières sous le boisseau !


Parlant des gilets jaunes, je voie que BHL soutient Macron contre "le poujadisme et le populisme"

Onfray lui répond avec une vidéo


Je dois avouer qu'ils sont forts ces deux superbes philosophes d'extraire si tôt de ce mouvement hétéroclite la substantielle moelle sinon d'y voir un mouvement motivé par les égoïsmes les plus immédiats

Cette semaine, une chronique exposée et développée, à son rythme, sans être interrompue par des "sachants".

Pas de doute, vous voilà (re)devenue historienne professionnelle.

Merci Mathilde, je rajoute à mon dossier d'Hérodote, l'été rouge de 1841. Une rapide recherche m'a permis de "tomber" sur un bouquin de Jean-Claude Caron...Un de plus à empiler sur la montagne. je vais le commander à Amazon ( ben non, je déconne!!).

Merci à vous.

Ils sont comme nous, ils descendent du singe ; mais y'en a qui descendent beaucoup  plus vite ...

Excellent! Merci..

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.