14
Commentaires

Frankreich Bashing : les Allemands aussi !

Le french bashing est aussi de mise en Allemagne et aux Pays-Bas. Si l'article de Newsweek, bourré d'erreurs matérielles, sur la France qui s'effondre a beaucoup fait parler, la presse allemande n'est pas en reste : les Allemands adorent se moquer de nous, et notamment de François Hollande. Quitte à s'appuyer sur des photos facétieuses, légèrement manipulatoires.

Derniers commentaires

En Allemagne, comme en France, "La Presse" n'est pas neutre.
Elle fait juste semblant de l'être.
Elle est aux mains, et donc au service, des plus puissants lobbies.

Mais on continue de dire "La Presse"....Etrange courte vue.
[quote=Article sur Newsweek]Ainsi, par exemple, les Décodeurs sont allés enquêter dans le 6è arrondissement où habite Jeanine di Giovanni pour trouver le prix du demi litre de lait qui serait selon elle à 4 dollars, soit 5,88 euros le litre.

Les décodeurs trouvent un chiffre plutôt marrant (même si sur le fond de l'affaire ils ont raison) alors que l'euro est plus élevé que le dollar, il faut observé aussi les observateurs ?
Bonjour
Comme les patrons de Goodyear qui ont lâché leurs cadres séquestrés, la presse saxonne lâche leur plus fidèle idéologue qui se démène comme un diable pour appliquer leurs idées dans ce satané pays qu'est la France.
Comme quoi la roche tarpéienne n'est pas loin du Capitole.
Au bout du compte, la politique de rapprochement avec la droite du Père la Défaite est-elle "compétitive" ?
De Volkskrant n'est pas ce qu'on appelle un tabloïd, mais le journal populaire proche du PS néerlandais.
Au service de qui roulent ces médias allemands? du patronnat allemand qu'on vient de contraindre à fixer un salaire minimum? voilà une illustration intéressante sur la façon dont fonctionne l'Europe. Hollande tend la main patiemment et ses partenaires le font attendre. Qu'est ce qui a vexé les médias allemands? J'ai lu sur un site que la Lithuanie par son vote avait fait passer à une voix près la dernière directive encadrant le travail "déplacé". On a échappé de peu à d'autres catastrophes sociales comme celle qui a enflammé la Bretagne récemment. Notre Ministre a déclaré qu'il allait enfin pouvoir sanctionner les abus. La Lithuanie m'est sympathique. Merçi pour cet éclairage européen.
Serait-il possible sur ce site, généralement bien tenu, d'éviter l'usage du mot "bashing" à tort et à travers?
Merci d'avance.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.