10
Commentaires

Du bon usage des petits candidats : Océanerosemarie épingle la télé

Egalité de temps de parole oblige, télés et radios sont obligées d'accorder un large temps d'antenne aux "petits candidats". Mais comment le faire sans s'appesantir sur leur programmes ? Elles ont trouvé la solution : les faire parler...des grands candidats. Pas de chance : Océanerosemarie était là !

Derniers commentaires

Merci !

A leur place (les "petits candidats" - bien que j'ai horreur de ce terme) je profiterai de chaque exposition mediatique pour essayer de brillier par un coup d'eclat fracassant (poutou's style) ou pour - à minima - imposer mon propos et sa trame sur le carcan imposé par l'interviewer.

Il ne sont pas là pour être poli ou "bfm-compatibles" mais pour reprensenter leurs militants, leurs sympathisants et tenter de convaincre le plus grand nombre.
C'est bien vu . bravo
Seules les questions des journalistes ont été compilées dans cette chronique excellente comme d'habitude.

Je ne sais pas quelles ont été l'attitude et les réponses des intéressés.

Mais le plus surprenant, c'est bien l'absence de protestation - que je présume - de la part des "petits candidats".

Un :
"Foutez-moi la paix avec Fillon et Le Pen"

ou un :
"Rienafout des sondages"

auraient quand même de l'allure ! Et de la dignité ...
C'est très bien vu, mais c'est dommage que vous n'ayez pas précisé que cette "pratique" est "récente", c'est à dire, depuis que le CSA veille au "temps de parole" ! (en tout cas c'est ce que moi j'ai observé ;) )
Je ne regarde pas la télé.
Mais ça, je l'ai déjà entendu à la radio.
Le réentendre,et le voir, ne m'apporte rien.
90% des "médias" appartiennent à 7 ou 8 milliardaires : nous vivons sous le régime de la royauté...qu'ils dégagent tous, et la majorité des journalistes "télévisuels" aussi !!...
Bien vu, me semble-t-il car j'ai raté tout ça..
Ah, et je n'ai pas l'oreille suffisamment fine pour savoir si ces journalistes prononcent bien le "a" de Mélenchon.
Bonjour
Excellente observation des manoeuvres délictueuses de "nos" médias. (sont-ils à nous d'ailleurs ?)
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.