128
Commentaires

#Dictature, #Apartheid... retour sur les hashtags post-allocution de Macron

Ce lendemain de l'allocution d'Emmanuel Macron, les hashtags outranciers ont fleuri sur Twitter, provoquant à leur tour des tweets d'internautes choqués qu'on puisse comparer le pass sanitaire ou l'obligation vaccinale à des mesures dictatoriales dignes du IIIè Reich ou à l'apartheid sud-africain. À quelles familles idéologiques doit-on relier ces hashtags, et comment les interpréter ?

Commentaires préférés des abonnés

Le mépris outrancier de Macron ne peut que produire des hashtags du même type. Je ne suis pas étonnée de la dérive. Dommage qu'on évite d'évoquer la cause et la responsabilité du président.

"Les hashtags outranciers"... 

Ce qui est outrancier c'est donc d'utiliser un mot. Par contre fracturer la société pour interdire à une partie de prendre le bus, le train, ou l'avion, d'aller à l'hôpital, de travailler, de faire ses courses où el(...)

Je trouve étonnant que personne, dans l'article, n'évoque la possibilité d'application des mesures proposées.

Pour prendre un exemple personnel, j'ai septante ans depuis la mi-mai.

J'ai cherché activement un rendez-vous de vaccination depuis que j'y ai(...)

Derniers commentaires

"À quelles familles idéologiques doit-on relier ces hashtags, et comment les interpréter ?" aucune famille idéologique , quand a l'interprétation , voyez y juste une simplification , une incapacité a dérouler des argumentaires  , c'est simplement l'expression d'un malaise ressenti pour un produit en lequel les labos eux même  n'ont pas confiance , j'en veux pour preuve la non prise en charge des responsabilités en cas de problèmes . C'est très arrogant de faire semblant de pas comprendre , de dénigrer l'autre parce qu'il s'exprime pas comme un bouquin avec toutes les nuances dont peuvent faire preuve les lettrés , ou les gens qui ont dépassé le niveau 3 eme . Du coup on se demande qui est l'imbécile , celui qui comprend qu'un langage nuancé , ou celui qui comprend les deux ? Parce que le commun  comprend les deux et mieux que vous ne croyez !

Ben faut reconnaitre qu'il y a une certaine similitude , entre la vie sous virus et des événements comme la vie sous le gouvernement de Pétain , les antisémites ont foncé des les premiers instants pour balancer les juifs , puis y'en a qui ont commencer a flipper en voyant les milices dans les rues , et ont commencé a balancer eux aussi , puis les lois se sont durcies et les gens pour être tranquille ont commencé a balancer , Ah la tranquillité , la cohésion , la contrainte ,l'économie , pour une france pure de tous ses virus , balancé votre voisin juif !( Pour ceux qui penseraient que je compare les juifs a des virus , je ne fais que reprendre des thèmes qui ont existes sous l'occupation , et que l'on voit ressurgir sous le virus , avec certain cerveau mal intentionné vaut mieux mettre des sous-titres )Salut Entho !

Je suggère cette video de Cemil, peu soupçonnable d'appartenir à l'extrême-droite : https://www.youtube.com/watch?v=qeeMa8H2CNk "VACCIN OBLIGATOIRE : Véran rame sur BFM".


une remarque en passant : le site où il trouve ses t-shirts est une mine ! LOL

Très creux… c’est rare mais là vraiment le travail n’est pas à la hauteur de la situation.

Je doute que l’ensemble des personnes qui s’offusquent de ce mesures soient toutes des antivacs ou extrêmes droite.

Je suis personnellement très choquée par ce qui se passe, par ce glissement toujours plus doucereux vers des mesures qui toujours plus autoritaires, par l’incohérence et le manque de travail de ce gouvernement et je peux comprendre qu’avec la loupe outrancière de twitter on arrive sur du point godwin mais je trouve que qualifier cela comme extrême droite point barre, c’est un peu simpliste.

Mettre le Général dans la fachosphère, c'est vraiment plus que léger !

Voir son compte : https://twitter.com/_LE_GENERAL_OFF

Les propos des chercheurs interrogés ici participent au binarisme habituel : pro-vax/anti-vax, qui ne permet pas d'y voir très clair (peut-être trop tôt pour les solliciter, pas assez de recul). 

Voir ici l'intervention de soignants de Sud : https://twitter.com/_LE_GENERAL_OFF/status/1415289654291701762

Etape 1 : Il n’est pas question de…

Etape 2 : Toutes les hypothèses sont sur la table.

Etape 3 : C’est une possibilité que nous n’écartons pas.

Etape 4 : Nous envisageons effectivement cette hypothèse parmi d’autres.

Etape 5 : Nous allons nous réunir en concertation pour déterminer…

Etape 6 : Cette solution présenterait l’avantage de…

Etape 7 : Bien entendu, si nous l’adoptons, des garde-fous seront mis en place afin de…

Etape 8 : Avec ce projet, nous garantissons…

Etape 9 : Il n’y a pas d’autres solutions compte-tenu de la situation que nous traversons.

Etape 10 : Les Français réclament des mesures, ils nous approuvent dans leur grande majorité car ils savent que… , et ils ne comprendraient pas que…


Laissez infuser quelques semaines ou quelques mois entre chaque étape. Ainsi, le temps d’arriver à l’étape 10, l’étape 1 aura été oubliée.

Au cas où un insolent l’évoquerait, passer à l’étape 10 bis.


Etape 10 bis : A cette époque, nous n’avions pas encore pris toute la mesure du problème et de sa gravité…

Puis revenir à l’étape 10.

si vous vous ennuyez en ce 14 juillet pluvieux, ce live façon libre antenne est très distrayant :


Maintenant que le super vaccin Pfiser (?) commence à montrer des signes de faiblesse (après 6 mois les anticorps semblent disparaitre un peu) il va falloir une autre piqure pour les vaccinés et une autre encore dans six mois et encore... Et plus de contrôles et de contrôleurs.

Autrement comment on obtient une copie du pass (pourquoi pas carnet de ou attestation de vaccination) ? L'attestation rend flics tous ceux dont la vie va dépendre de son contrôle. C'est une bonne mesure pour l'état qu'une moitié de la population surveille l'autre et de transformer une partie de la population en gardien de l'ordre et de la bien pensance.

Moi qui n'ai qu'un portable de 1999 va falloir que je m'agite comme un chat dans un bénitier pour ne pas être emmerdé quand j'irais au cinéma.

Je reste sur ma faim avec cet article. On pourrait presque avoir l'impression à nouveau que contester les mesures, c'est être d'extrême droite ou récupéré par elle. Voir les tags en bas de l'article : extrême droite, vaccins, fachosphère, twitter, covid 19, Raoult, antivax.


Et où sont situés idéologiquement ceux qui se disent (je reprends les mots de N. Smyrnaios ) :
Mais les confinements, interdictions de circulation, attestations pour sortir de chez soi... sont objectivement des dispositifs biopolitiques (pour citer Foucault) de contrôle de la population.  

Pourquoi la majorité des gens qui parlent de résistance sont-ils d'extrême droite? C'est chez eux l'individu qui prime, la résistance individuelle. A l'image du début du mouvement des gilets jaunes. Ils pensent à LEUR corps, pas au collectif. Et pourtant Macron est liberticide, autocrate et le pire capitaliste que l'on puisse imaginer. La résistance de "gauche" est nécessaire.

Mais il est aussi très fort on dirait, il sait semer la discorde - ou du moins l'amplifier. Moi, de gauche, pro-vaccin, éveillé à la critique média, je ne peux pas m'allier avec des complotistes ou des crétins qui comparent le passe sanitaire à l'étoile jaune. Et pourtant... Ce passe est une saloperie, mais je me tais. Parce que ma voix ne peut se mêler à celle de l'extrême droite. Parce que la pensée complexe est disqualifiée d'office sur les réseaux. La pensée complexe, ça tient pas dans un Hashtag. La confiscation de l'espace médiatique "dissident" par l'extrême droite annule la possibilité d'une émancipation révolutionnaire. C'est la confusion : révolution ou coup d'état des généraux? Et bien ça sera le statu quo alors...

Et si - à l'image des gilets jaunes - on essayait d'éduquer ceux qui "résistent" plutôt de les montrer du doigt en se pinçant le nez? Je suis surement naïf mais ça a marché sur quelques-un. Est-ce que le chemin de l'émancipation ça ne serait pas de commencer par dire "non", fut-ce pour de mauvaises raisons?

Non on peut être un (e)citoyen (enne)  qui réfléchit  à l’intérêt ou pas d'une vaccination de masse, qui s'insurge contre l'arbitraire décidé par E. Macron , qui se pose des questions sur les contrats signés entre labo et états, qui s'étonne des paroles baillonnées pour quiconque  s'aventure à questionner la vaccination pour les jeunes ect ect sans appartenir à la fachoshère  et surtout sans faire l'objet d'une quelconque récupération par l’extrême droite.  La référence à l'étoile jaune excessive peut-etre  quand on connait la suite de l'histoire est plutot à voir comme le symbole d'un marquage infamant ( deux populations, des droits différents)et surtout d'une sale  période, d'ailleurs vous remarquerez que l'on va nous demander nos "ausweis"

Après chaque évènement ou polémique, les journalistes décrivent une "vague de commentaires haineux". Comme si le fait qu'il y ait des messages haineux sur 1 réseau social qui fait office de comptoir, de confessionnal et de défouloir à des centaines de millions d'humains était une info. Sachant qu'il y a des commentaires haineux en permanence et sur tous les sujets, l'aspect intéressant est de savoir pourquoi dans tel ou tel cas ça fait la une des médias et pourquoi dans tel autre ça passe inaperçu. Bref, c'est leur instrumentalisation qui constitue  une info. 

Je trouve que l’article disqualifie bien trop vite ces hashtag. Associer la critique des décisions de Macron au complotisme et à l’extrême-droite ne fait qu’ajouter à la confusion idéologique française. En réalité, c’est la décision de Macron, et plus largement sa gestion de la pandémie, qui est complètement illibérale. Et c’est LFI et le RN qui, en parole et sur ce point précis au moins, défendent les principes minimaux des droits individuels. Ce ne devrait pas être à eux de défendre le libéralisme ! Le champ politique français est en état de déstructuration terminal. 

Vues de l’étranger, par exemple d’un média libéral de centre-gauche suisse, les décisions de Macron, et surtout la faiblesse de la réaction politique et médiatique dominante, est « surréaliste » : https://www.heidi.news/sante/vu-de-suisse-l-autoritarisme-de-macron-est-surrealiste

"Les hashtags outranciers"... 

Ce qui est outrancier c'est donc d'utiliser un mot. Par contre fracturer la société pour interdire à une partie de prendre le bus, le train, ou l'avion, d'aller à l'hôpital, de travailler, de faire ses courses où elle veut.. Tranquillou ! ASI qui nous parle toutes les semaines du danger du nazisme qui serait à nos portes ne voit aucun problème aux mesures macroniennes.

Définition d'apartheid (Larousse) :  

Discrimination, voire exclusion, d’une partie de la population, qui ne dispose pas des mêmes droits, lieux d’habitation ou emplois que le reste de la collectivité.

J'ai vu peu à peu émerger ces hashtags (avec très peu de tweet mais mis en avant par l'interface). 

En cliquant, je me suis rendu compte que 95% de ces hashtags dénonçaient ce même hashtag... bref beaucoup de vent et twitter qui fait gonfler les chiffres.

tout ca ressemble a un grand bluff tant l’impréparation est flagrante... bref dans la lignée de la gestion de la crise jusqu'ici.

cela dit si ca permet a un max de gens de se faire vacciner  tant mieux on évitera les cas graves et les hospitalisations. En revanche l’immunité collective semble être désormais un mirage.

Comparer le pass sanitaire au credit social chinois n'est pas une exageration. Ca n'offense pas pour autant le peuple Ouïgours dont chacun s'accorde a reconnaitre que ce qu'il subit rentre dans les critere de l'ONU pour le mot "génocide".  


Le problème, c'est de donner la possibilité à... En gros, totalement impossible de vérifier que les ordres du chef seront appliqués par tous, par contre tout à fait possible de vérifier les dénonciations ici et là qui "préviennent" quand certains ne suivent pas les "consignes"...

Vivement qu'ils étendent l'obligation à toute la population.

Ils ont oublié que la France, c'est des "Gaulois", quelque soit l'origine des gens. Si, si...

Effondrement économique assuré. Vous verrez...


Pendant ce temps le Progrès continue:

https://notthebee.com/article/the-san-fran-gay-choir-says-its-coming-to-convert-our-kids

https://www.youtube.com/watch?v=ttuwmxq-ytA

J'adore...! :-)


Macron, j'aimerais bien le chercher, en passant par les chiottes, pour lui casser la gueule.

Sinon, ce soir, le hashtag qui monte sur Twitter c'est "#cacaprout", et je me dis que finalement, c'est assez reposant.

mais aussi des gens que la méthode choque, tout simplement. Emmanuel Macron compte ici sur la majorité pro-vaccins contre une minorité d'inquiets ou d'antivax, sur qui il fait peser les contraintes sanitaires pour éviter un reconfinement.  


Ah oui d’accord c’est juste un problème de méthode par notre chère président qui veut simplement éviter un reconfinement.

Vu comme ca, je me dis que le mot "résistance" est repris par l'extrême droite parce que la gauche n'en pratique plus l'usage.

une petite video de "l'extracteur" sur les references à la Shoah et paradoxalement l'antisémitisme et les liens avec l'extreme-droite des milieux complotistes

Je trouve étonnant que personne, dans l'article, n'évoque la possibilité d'application des mesures proposées.

Pour prendre un exemple personnel, j'ai septante ans depuis la mi-mai.

J'ai cherché activement un rendez-vous de vaccination depuis que j'y ai droit.

Et je recevrai ma seconde dose de vaccin à la fin de cette semaine.

Ce qui est tout juste pour avoir un passe sanitaire le premier août.


Pour des personnes moins prioritaires, je me pose des questions sur la possibilité d'obtenir ce passe à temps.


J'ai la nette impression que ni le gouvernement ni les « chercheurs » ne se posent ce genre de questions.

Qui sont vraisemblablement importantes pour comprendre les réactions.

Le mépris outrancier de Macron ne peut que produire des hashtags du même type. Je ne suis pas étonnée de la dérive. Dommage qu'on évite d'évoquer la cause et la responsabilité du président.

En tout, l'excès est un vice


Sénèque

Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.