33
Commentaires

Deux duos face à face : Obama-Obama contre McCain-Palin

McCain attendait son heure. Obama a fait la Une pendant toute la semaine grâce à à la convention démocrate qui s'est déroulée à Denver. Mais son rival républicain avait prévu de ne pas le laisser continuer sur sa lancée, il a rendu public le nom de son second le lendemain de la fin de la convention démocrate : coup de maître c'est une femme.

Derniers commentaires

Je voudrais juste signaler un excellent erticle (en anglais) sur la machine de guerre mediatique Republicaine dans The Observer:

http://www.guardian.co.uk/world/2008/aug/31/uselections2008.barackobama

Cet article souligne les tactiques de Steve Schmidt, fils spirituel de Karl Rove, lui meme digne sucesseur de Lee Atwater, qui ont a eux trois fait derailler nombre de campanges Democrates (et meme celles de candidats au primaires Republicaines - dont un certain McCain...). Il souligne aussi la conivence entre certains anaystes tele, radio et les best-sellers de certains 'experts'.
Tres bon article, mais on aimerait bien voir le cote Democrate de la campagne. Je suis sur que Gilles Klein pourrait nous pondre un excellent post sur l'historique des 'smear campaigns des deux partis principaux aux Etats-Unis.

Quentin
Merci à Alexandre qui a pris le temps de me signaler par email une faute d'orthogaphe dans la première ligne de cet article où j'avais écrit "graçe à" au lieu de "grâce à".

Désolé, si cette faute est récurrente dans mes articles, je vais surveiller !
A propos de cet ouragan qui menace la Louisiane, je m'étonne de ne pas avoir encore lu comme titre : Gustav va t'il faire un malheur ?
Oui, car je pense avoir déjà lu deux ou trois fois : il a toujours la frite, McCain.
Sarah Palin opposée à l'avortement, favorable aux forages pétroliers même dans les réserves naturelles, pour la construction d'un pipeline pour transporter le gaz naturel à travers l'Alaska et sans oublier qu'elle est membre du lobby des armes à feu.
Moi je n'appelle pas ça être "très traditionnelle dans ses choix", j'appelle ça une véritable catastrophe pour les EU et le reste du monde !!!
Il ne reste plus qu'à espérer que cette bévue, reprise par le New York Times, la fera passer à la trappe et McCain avec.
Abonnez-vous

En vous abonnant, vous contribuez à une information sur les médias indépendante et sans pub.